Football : Asano et Itakura veulent faire leurs débuts en Coupe du monde après avoir surmonté leurs blessures

Après avoir fait la course pour être en forme à temps pour la Coupe du Monde au Qatar, l’attaquant Takuma Asano et le défenseur Ko Itakura se sont entraînés avec l’équipe du Japon pour préparer le dernier match amical de jeudi contre le Canada.

Tous deux étaient incertains après avoir subi des blessures similaires au ligament latéral interne du genou alors qu’ils jouaient pour leurs clubs de Bundesliga en septembre, mais ils ont maintenant hâte de faire leurs débuts en Coupe du monde.

Le choc contre le Canada à Dubaï pourrait constituer un entraînement important pour les deux joueurs avant que les hommes de Hajime Moriyasu n’entament leur campagne dans le Groupe E contre les poids lourds allemands mercredi prochain.

Takuma Asano (à l’extrême gauche) et d’autres membres de l’équipe japonaise de la Coupe du monde s’entraînent à Doha le 14 novembre 2022, avant le début du tournoi de football le 20 novembre. (Essonne Info) ==Essonne Info

Pour Asano, de Bochum, le tournoi de cette année est une chance de dépasser la déception de la Coupe du monde 2018 en Russie, où il a été écarté de la sélection finale du Japon après avoir apporté de fortes contributions lors des qualifications.

« Pour moi, le simple fait d’être ici est tout », a déclaré Asano mardi. « Les dieux du football n’ont pas rendu les choses faciles pour moi ».

La sélection d’Asano en a surpris plus d’un, compte tenu de ses problèmes de forme et de l’absence de l’attaquant du Celtic Kyogo Furuhashi, mais le joueur de 28 ans a conservé la confiance de Moriyasu, son ancien patron au Sanfrecce Hiroshima.

Lire aussi:  Novak Djokovic termine l'année en dents de scie avec une victoire historique aux ATP Finals.

Itakura, du Borussia Mönchengladbach, a entrepris un programme de rééducation épuisant avec son club, puis avec les entraîneurs de l’antenne de la Fédération japonaise de football en Allemagne.

Le défenseur japonais Ko Itakura (C) est photographié pendant l’entraînement de l’équipe nationale à Doha, le 14 novembre 2022, avant la Coupe du monde de football au Qatar. (Essonne Info)

Le joueur de 25 ans, qui apporte à l’arrière-garde japonaise sa taille, sa vitesse et sa polyvalence défensive, pensait initialement qu’il serait « difficile de participer à la Coupe du monde », mais il a réussi à revenir sur le terrain en tant que remplaçant tardif pour Gladbach vendredi.

Asano n’a pas joué de match de compétition depuis sa blessure, mais il espère se mettre à l’épreuve lorsque le Japon, 24e mondial, affrontera le Canada, 41e mondial, au stade Al-Maktoum de Dubaï.

« Je mettrai tout ce que j’ai en jeu là-bas », a déclaré Asano. « C’est l’occasion de montrer ce que j’ai sur le terrain. »

Sur les 26 joueurs de l’équipe du Japon, seul l’ailier de Brighton Kaoru Mitoma, dont l’arrivée a été retardée par la maladie, a manqué l’entraînement de mardi.

L’attaquant de Francfort Daichi Kamada et l’ailier de Reims Junya Ito se sont entraînés pour la première fois après leur arrivée à Doha la veille.

Le milieu de terrain de Stuttgart Wataru Endo, qui a récemment subi une commotion cérébrale, a suivi un programme d’entraînement séparé, tout comme le milieu de terrain du Sporting Lisbonne Hidemasa Morita, qui souffre d’un problème au mollet.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*