Ce samedi 5 mai, les apprentis programmateurs du lycée de Vilgénis de Massy ont concocté une soirée électrique qui devrait ravir les amateurs d’énergie électrique. Entre rock et rap, ce concert promet de belles sonorités. Essonne Info a voulu rencontrer certains de ces jeunes pour comprendre pourquoi ils se sont lancés dans ce projet. Ils sont une quinzaine à faire partie de ce comité. Parmi eux, Lisa, Amélie et Yohan ont pu répondre à nos questions concernant ce concert qui aura lieu ce samedi 5 mai. 

C’est avant tout pour la passion de la musique qu’ils se sont engagés dans ce projet. « C’est surtout pour découvrir la programmation », explique Lisa. Car bien plus qu’un projet, c’est aussi pour découvrir un métier que ces élèves se sont investis dans l’organisation de cette soirée. « C’est intéressant et ça nous permet de découvrir des musiques  ». En effet, avec l’aide de Paul B, les lycéens ont pu choisir les groupes qui participeront à la soirée. « Le plus difficile c’était de choisir parce que nous n’avons pas tous les mêmes goûts et styles musicaux », affirme Amélie. Après plusieurs semaines de réflexions, le rock et le rap seront les têtes d’affiches. 

Une belle expérience

Depuis le mois de septembre, ce comité a donc pu commencer à penser et réfléchir sur l’orientation de cette soirée. « Le plus difficile, au-delà de choisir les groupes, c’était aussi de se réunir tous en même temps  », résument-t-ils. « Nous sommes une quinzaine et nous n’avons pas toujours les mêmes horaires ». Alors comment a pu se dérouler la programmation de cette soirée ? «  Nous organisions des réunions à des jours différents puis nous proposions des groupes et à la fin on votait pour décider quels groupes seraient au programme », indique Amélie. De plus, ils n’étaient pas seuls lors de ces réunions, un professeur était toujours présent afin de les guider au mieux. Ils ont également pu avoir les conseils et la supervisions de Paul B. Chaque fois qu’un groupe était choisi, Paul B faisait le lien. 

Grâce à cette expérience, ces lycéens ont pu comprendre les difficultés de l’organisation d’une telle soirée. « Je pensais que ce serait simple, mais pas du tout. Il y a beaucoup à faire et à penser  » affirment-ils. Ils ont dû également faire face à la communication externe de l’événement. « Nous nous sommes occupés de toute la communication dans notre lycée et ce n’est pas facile non plus », admet Amélie. 
Ainsi, pour cette édition, les lycéens ont choisi 3 groupes aux sonorités différentes, qui fera la diversité de ce concert. Un choix difficile à faire mais qui a ravi Paul B.

Un lien entre Paul B et les jeunes

Magali Le Ny, chargée de communication et François Beaudenon, programmateurs à Paul B, ont pu participer avec ces lycéens à cet événement fort. « Ce projet est né d’une envie de François de découvrir et partager avec des jeunes », récapitule Magali Le Ny. « C’est vrai que les lycéens ont une vision de la musique évoluée. Avec Youtube et d’autres plateformes, ils connaissent des groupes qui ne seraient pas passer dans notre viseur ». C’est aussi l’occasion pour Paul B de transmettre et d’échanger sur les métiers d’un monde encore peu connu de ces jeunes. « Je sais qu’à la suite de ce projet, une lycéenne va partir sur un management culturel, je trouve ça vraiment génial  », poursuit Magali Le Ny. Concernant les lycéens qui font parti de ce projet, c’est sur la base du volontariat. « Nous ne voulions pas faire de cette soirée un projet de classe mais que ce soit une volonté de ces jeunes ». Un pari qui fonctionne. L’année dernière, ce même projet avait déjà était réalisé et avait fait ses preuves. 
Bien que ce ne soit pas facile, ils sont unanime : c’est une expérience enrichissante et intéressante où ils ont pu apprendre beaucoup. 

Ainsi, le public pourra découvrir trois groupes lors de cette soirée. Toybloïd, le trio garage punk (quasi)féminin qui enflamme les scènes françaises depuis quelques années déjà. Pour le versant hip hop de la soirée, les bretons qui montent, le duo Fixpen Sill qui raniment la vieille école à coup de flows percutants et de productions haut de gamme. En première partie, The Portalis viendront présenter les titres électro pop de leur dernier EP « Miracle Sun ». Une soirée immanquable destinée à tous ! 

Plus d’informations ici et sur l’évènement Facebook. Samedi 5 mai à 20h30, comptez entre 10€ et 15€.