« J’ai commencé à écrire ce roman voilà plus de 10 ans, à partir d’un fait anodin vécu sur la route des vacances : une charcutière introuvable dans un village de l’Yonne (on n’a jamais su pourquoi ni comment…); avec mes enfants, on a commencé à échafauder des scénarios improbables et l’idée d’en faire un roman un jour; l’écriture a commencé l’année d’après, a été suspendue quelques années, a repris, suspendue, enfin reprise depuis un an, à fond pour finir l’histoire » : Jean-Pascal Bonsignore, habitant de Draveil et ancien élu local, a décidé pour sa retraite de multiplier les expériences. Comme il nous l’expliquait à l’occasion de la sortie d’un ouvrage sur la navigation, sa passion (à lire ici), il prend désormais plaisir à noter des anecdotes, et les retranscrire dans ses différents projets.

Son nouveau roman, ‘Roberte’, qui contient une histoire mêlant intrigue policière et méli-mélo politique, est aussi et surtout en partie située dans le département. « Dès le début, je voulais que l’intrigue atteigne Draveil sur fond de scandale immobilier puis politique, sans idée précise » raconte Jean-Pascal Bonsignore, « le personnage de Mme Deltour est issu d’une promesse faite à une ancienne élue draveilloise quand j’ai commencé, toujours sans idée précise; les autres protagonistes sont venus naturellement, tous ou presque existent ou ont existé, avec noms ou prénoms changés ». Si le lecteur averti reconnaitra peut-être certains protagonistes dans l’ouvrage, l’auteur précise que pour l’écriture de ce livre, « la fin a été laborieuse, je ne trouvais rien de passionnant, il m’a fallu la réécrire plus d’une dizaine de fois ».

Après deux ouvrages contenant de la photographie, le Draveillois en garde encore sous le coude, et travaille d’ores-et-déjà sur de nouveaux projets éditoriaux. « L’écriture a été mon métier durant plus de 25 ans (dans les collectivités), avec un premier bouquin professionnel en 2004 ( sur la communication financière des collectivités et la participation citoyenne) ». Un monde qu’il n’a pas totalement quitté car « un autre bouquin pro sur la comm’ des intercommunalités (co-actualisé avec un autre collègue) va bientôt sortir chez le même éditeur » indique-t-il. A côté, il annonce terminer actuellement, « je prends mon temps » rigole-t-il, un livre sur « une vie d’engagements » qui racontera « l’histoire politique et électorale des villes où j’ai habité ou travaillé ». Il planche enfin sur une nouvelle de fiction en Ardèche.

Après avoir écrit un premier livre il y a dix ans, « à la demande d’un éditeur allemand qui était tombé sur mon blog Voixlibre Draveil », avec 400 pages à la clé, trois ouvrages photos « Athis-Mons et nous » puis « Des bateaux et des mots » ainsi que « instants de vie argentiques », Jean-Pascal Bonsignore indique être entré dans ce « monde » de l’écriture « que j’ai appris à découvrir » et ne plus vouloir s’arrêter, « surtout depuis 5 ans où j’ai eu un peu plus de temps libre ». On lui souhaite encore de nombreuses publications.

Prochaines ventes-dédicaces de « Roberte », premier roman politico-policier de Jean-Pascal Bonsignore dont l’action se situe à Draveil, Vigneux et Quarré les Tombes (89) :

  •  Jeudi 24 mai, 10h-13h, marché de Draveil, bar-buvette au fond sous la halle
  • Samedi 2 juin, 10h-13h, Librairie Soisy presse, rue des Francs Bourgeois, Soisy-sur-Seine
  • Samedi 9 juin,10h-13h, Maison de la Presse, Grande Rue, Brunoy
  • Samedi 30 juin, 10h-13h, maison de la presse, rue Pasteur, Viry-Chatillon

Le site de l’éditeur