L’association ÔChap’Ô a été créée à l’initiative de trois Essonniennes passionnées par la musique. Sophie Amado, Hélène Saucedo et Fanny Soulabaille avaient depuis pas mal de temps l’envie de mettre en place un rendez-vous festif et fédérateur, dans le sud-Essonne. Leur énergie et motivations, ainsi que le partage de valeurs, ont fait le reste.

« Hélène et Sophie faisaient parties, il y a dix ans, de l’association les Canards sauvages qui organisait les EcoloZik, un festival qui marchait très bien dans le département (environs 4 000 entrées sur la dernière édition) » raconte Fanny, qui de son côté travaille dans le domaine du cinéma, « la culture est quelque chose de très important à mes yeux » spécifie-t-elle. A elles trois, elles ont donc conçu et organisé ce festival citoyen, où des artistes locaux comme Alfonz Band et Waldden (voir plus bas) diffuseront leur bonnes vibes. Festif à n’en pas douter, Troc ta joie se veut aussi dédié à l’écologie et la protection de l’environnement, avec des débats, protections et ateliers zéro déchets. Le tout accessible dès le plus jeune âge.

Selon Fanny, la force de cette journée elle qu’elle « regroupe le coté festif et culturel avec des concerts, des expositions, des représentations d’artistes en tous genres, le coté écologique par notre action locale, la participation d’associations sensibles à la protection de l’environnement, la mise à disposition de matériel réutilisable pour la restauration et la boisson, et enfin le coté partage ce qui nous a poussé à faire en sorte que l’évènement soit sur entrée libre, que les dons servent à rémunérer les artistes et l’organisation d’une trocante qui a beaucoup plu, avec une conférence sur la monnaie locale afin d’en savoir d’avantage.
Le documentaire projeté en ouverture est également en lien avec ces valeurs ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire ce samedi !

Entrée libre, de 13h à 2h à Janville-sur-Juine (mairie) les détails du programme en ligne

Waldden, sur scène (DR/Waldden)

Waldden, sur scène (DR/Waldden)

Waldden transmet sa joie de vivre

Parmi les artistes présents pour cette première édition de Troc ta joie en musique, on retrouvera Waldden, accompagné aux percus par El Tapador.

Ce chanteur de 28 ans, qui ne quitte jamais sa guitare, est originaire de Brunoy. Si il a baigné dès le plus jeune âge dans le domaine de la culture, en étant tour à tour projectionniste ou régisseur lumière, c’est « sur le tard » à 19 ans que celui-ci se lance dans la musique. En solo, duo avec percu, voire en bande à 4, Waldden s’est baladé un peu partout en France, à diffuser ses compositions, qui font la part belle « à l’espoir » car dit-il, « je suis un optimiste de nature ».

Après un premier EP l’an dernier, et quelques 73 dates au compteur, Waldden prépare un album et des surprises pour 2019. Musicalement, cet artiste de chanson, est capable de faire des morceaux plus folk, reggae, et intègre même une flûte sur certaines chansons. Son message de « respect des autres » et de « confiance en soi » semble en tout cas parfaitement correspondre aux valeurs réunies pour Troc ta joie.