Dans la fratrie des Turgis, on connaissait déjà Jimmy et Anthony. Désormais, il va falloir compter avec Tanguy. Le jeune homme qui n’a pas encore 20 ans – il les aura le 16 mai prochain – était engagé sur la célèbre classique Paris-Roubaix courue ce dimanche 8 avril. Et pour sa première participation à l’Enfer du Nord dans le peloton professionnel, le jeune homme a fait plus que de suivre les cadors de la discipline. En effet, alors que la course se décantait à l’aune des 50 derniers kilomètres, le moment choisi par le futur vainqueur Peter Sagan pour passer à l’attaque, le jeune essonnien en a profité aussi pour prendre la poudre d’escampette. Le gamin, qui malgré son jeune âge, ne manque pas de culot, s’est finalement fait reprendre par le peloton des poursuivants quelques instants plus tard.

En coupant la ligne d’arrivée sur le célèbre vélodrome de Roubaix à une honorable 42e place (2e Français du jour), Tanguy Turgis peut se targuer d’être le premier coureur depuis près de cinquante ans à finir la course réputée comme étant la plus exigeante au monde à moins de 20 ans. Belle précocité, ça promet pour les prochaines éditions. Peut-être parviendra-t-il à soulever le trophée en forme de pavé un jour ? C’est en tout cas, tout ce que nous pouvons lui souhaiter.