Le conservatoire de la Vallée de Chevreuse, rebaptisé Paris-Saclay, est bien en fonctionnement depuis ce début d’année 2018. Plus précisément, il s’agit d’un conservatoire à rayonnement départemental, label que la structure partage avec le conservatoire d’Evry, qui garantie une pluridisciplinarité des enseignements, et un soutien ministériel. Il a été inauguré par les élus locaux avec un spectacle ce jeudi, après un report en février à cause des intempéries. A la suite des inondations de 2016, le chantier avait pris du retard, car il avait été décidé de sureveler l’édifice, pour résister aux futurs caprices de l’Yvette coulant en contrebas.

Avec cet équipement flambant neuf, le conservatoire regroupe ses activités de musique, danse et théâtre, auparavant dispersées sur 7 sites. 1000 usagers et élèves fréquentent régulièrement les lieux. Un auditorium de 300 places permet de donner des représentations, et des compagnies ou projets en résidence peuvent désormais y être accueillis. Le conservatoire qui possède notamment des spécialités en jazz et musiques anciennes, peut ainsi garder son label. Sa proximité avec le campus d’Orsay/Bures doit également lui permettre de développer ses liens avec le secteur de l’enseignement supérieur et le monde étudiant.