Rugby

+ C’est la grande bonne nouvelle du week-end. Une bonne nouvelle qui date même de ce jeudi et la défaite de Dax à domicile face à Béziers. Une défaite qui a mathématiquement maintenu le RCME en Pro D2, peu importe son résultat à Montauban. C’est donc l’esprit libre que les joueurs de Didier Faugeron se sont déplacés chez l’actuel 2e du championnat ce vendredi. La défaite 26–10 n’a en aucun cas gâché la fête, c’est un palier historique que vient de franchir le club de rugby massicois, qui avait jusque-là échoué dans cet exercice. Et si la fête a été bonne, elle le sera d’autant plus le 6 avril prochain, à domicile, lors de la réception de Biarritz (20h).

Le tweet qui fait plaisir : 

Football

+ Fleury se met des bâtons dans les roues… et ça pourrait lui coûter cher. Opposé à Bastia-Borgo au stade Robert Bobin de Bondoufle ce samedi soir, le FC Fleury a réalisé une bien mauvaise opération en lâchant trois nouveaux points dans la course à la montée. Si les Floriacumois ont ouvert le score par Beziouen après 55 minutes de jeu, Bastia a su réagir moins de 10 minutes plus tard en inscrivant deux buts coup sur coup (2–1). Et si Fleury aurait pu arracher le point du nul, le pénalty manqué à la 90e pourrait laisser des traces. Toujours troisième, le FC Fleury compte désormais 7 points de retard sur Sedan, leader, 4 sur Sainte-Geneviève.

+ Sainte-Geneviève qui a quant à lui obtenu un match nul (1–1) satisfaisant ce samedi sur le terrain de Saint-Maur. Avec ce petit point et encore un match en retard à jouer par rapport à Sedan, les Génofévains sont provisoirement à 3 petits points de la tête.

+ La débandade continue malheureusement pour Viry-Chatillon qui s’est de nouveau incliné sur le terrain de Lille. Une lourde défaite 3–0 pour un 6e revers consécutif qui place les Castelvirois au fin fond du classement. La National 2 s’éloigne inéluctablement pour les jaunes de Viry-Chatillon.