Concerts

Bords de Scènes > Du 16 au 20 mars, les Bords de Scènes vous présente la 2ème édition « D’ici et D’ailleurs ». Un rendez-vous consacré aux musiques du monde qui se déroulera du 16 au 20 mars à Morangis, Juvisy-sur-Orge et Ablon-sur-Seine. Un voyage en trois escales pour découvrir des artistes internationaux natifs d’Angola, des Iles d’Irlande et de Trinidad et Tobago. Une invitation à parcourir le territoire entre des salles de spectacle en composant votre propre parcours musical ! Toutes les informations ici.

Massy > Ce vendredi 16 mars à 20h, l’Opéra de Massy accueille l’Orchestre national d’Ile-de-France et Alexandre Kantorow. Le chef Ainars Rubikis inspiré par les drames shakespeariens. Antonín Dvorák a dépeint en musique le personnage d’Othello, cet homme rongé par une jalousie maladive qui le mène à tuer son innocente femme Desdémone. En écho à ce drame, le compositeur traduit aussi l’idée que l’homme, par l’envie d’avoir toujours plus, ne sait pas apprécier la nature qui l’entoure et le détruit. Dans La Tempête (1873), Tchaïkovski se sert d’une orchestration rutilante pour suggérer les tourments de la mer provoqués par Ariel, l’esprit des airs. Après le naufrage de leur navire, Fernando et Miranda se retrouvent sur une île déserte pour s’aimer. Franz Liszt trouve facilement sa place dans ce programme, donnant au pianiste dans ses concertos le rôle de héros fantastique. C’est un tout jeune soliste qui incarnera ce rôle, Alexandre Kantorow, promis à une carrière magnifique tant son jeu est à la fois intense et brillant. Comptez entre 17€ et 28€.

A Paul B, c’est un tout autre style musical que vous pourrez voir ! En effet, Daara J Family sera en concert ce samedi 17 mars à 20h30. Plus d’informations dans notre article.

Crosne > Ce samedi 17 mars à 20h, la ville accueille Michel Jonasz et Jean-Yves d’Angelo ! Ces deux-là sont inséparables ! On ne compte plus les heures sur les routes et dans les salles de spectacle toujours combles. L’alchimie entre le chanteur et son pianiste fétiche ne date pas d’hier. C’est ensemble déjà qu’ils ont créé les plus grands standards du répertoire de l’artiste – de Joueurs de blues à Lucille en passant par La boîte de Jazz pour n’en citer que quelques-uns. Il y a quatre ans, quand ils ont débuté une série de récitals sobrement intitulée Piano-Voix, avec leurs deux noms sur l’affiche, ils étaient loin de se douter que l’aventure les mènerait aussi loin. Le public, fidèle au rendez-vous et témoin de l’osmose parfaite entre les deux amis redemande encore à partager ces moments privilégiés où l’émotion et l’énergie se renouvellent et se déploient à chaque instant. Comptez entre 35€ et 45€.

Ris-Orangis > Le Plan ne chômera pas ce week-end ! Ce vendredi 16 mars à 20h, trois artistes se succéderont sur la scène du Plan. Génial duo de beatmakers navigant entre électro futuriste, orientations hip-hop et sensibilité pop, The Geek x VRV s’est fait connaître via YouTube il y a 3 ans et a fait du chemin depuis, produisant de façon compulsive et tournant dans le monde entier, aux Etats-Unis et en Asie notamment. Entre boom bap et future beat, leurs dernières compositions confirment que la veine créative de ces Parisiens demeure toujours aussi fertile. Vous pourrez aussi découvrir Bagarre ! Refusant de choisir entre hip-hop et électro, trap music et chanson française, ghetto house et punk, les cinq Parisiens de Bagarre font de la musique de club déviante et inclassable qui distille une invraisemblable énergie et soif d’en découdre. Enfin, Solaire et hypnotique, l’électro d’Azur a ce je-ne-sais-quoi de baléarique qui évoque un été qui ne finirait jamais. Une house sensuelle et hédoniste qui sonne comme une invitation au voyage. Comptez entre 12€ et 20€.

Samedi 17 mars à 20h, c’est une dédiée aux rencontres musicales, du Maloya de la Réunion à la Rumba de Cuba ! Pour fêter cette création appelée La Kazanou, Le Plan vous propose des ateliers autour de ces deux cultures, stage de danse, de chants, de percus, ateliers culinaires, projections de films et plein d’autres surprises ! Soirée offerte aux abonnés ! Pour Lindigo, les fondations servent l’élan, et les racines construisent l’avenir. Leur devise ? « Quand tu sais d’où tu viens, tu sais où tu vas ». Très investi dans la revalorisation du maloya comme un combat identitaire, Olivier et Lauriane, les fondateurs, jouent d’abord dans des groupes traditionnels de danse et de séga. Puis viennent les servis kabaré et c’est là, parmi les amis et la famille, que se forme le groupe Lindigo avec Olivier Araste comme directeur. Un évènement à ne pas manquer ! Comptez entre 10€ et 18€.

Spectacles

Viry-Châtillon > Le Théâtre de l’Arlequin accueille un spectacle exceptionnel ce samedi 17 mars à 20h30. Saamia Yusuf Omar est née en 1991, l’année où la guerre civile a éclaté en Somalie. En 2007, son père est tué en pleine rue, à Mogadiscio. Elle trouve sa voie dans l’athlétisme et intègre l’équipe de Somalie aux JO de Pékin. Puis oubliée, méprisée, interdite d’entraînement, elle tente l a ”grande traversée”. Son rêve : participer aux Jeux Olympiques de Londres de 2012. Elle n’atteindra jamais les côtes italiennes. Elle meurt dans un canot pneumatique en Méditerranée. Un hommage vibrant réalisé par la compagnie La Birba. Comptez entre 2€ et 10€.

Lardy > Dans le cadre des « Hivernales » et en spectacle de clotûre, Lardy accueille « Les mains de Camille ». Ce spectacle est un hommage à Camille Claudel, femme-artiste du début du XXè siècle qui consacra la moitié de sa vie à sculpter des petits bouts de liberté et l’autre à la réclamer à grands cris.. Aujourd’hui, quatre filles comédiennes et musiciennes s’emparent de cette histoire pour la transmettre au public. Au son d’une musique hypnotique et sensuelle interprétée en direct sur scène, elles donnent naissance à un spectacle unique où les marionnettes naissent du papier comme pétries des mains du sculpteur. Rendez-vous ce samedi 17 mars à 15h et 20h30 à la salle Cassin.

Longjumeau > Le Théâtre de Longjumeau accueille une comédie moderne : « Si j’avais un marteau ». Comment se débarrasser d’une maîtresse collante, d’un voisin envahissant et d’une famille que l’on croyait oubliée mais qui refait surface lorsque votre fiancée rentre de voyage et souhaite se retrouver seule , seule avec vous alors que son appartement affiche complet ? Une seule solution, il faut ruser. Et tant pis si les mensonges s’accumulent, plus absurdes les uns que les autres, obligeant des tours et des détours compliqués. Le but est de virer tout le monde dans les plus brefs délais. Un spectacle plein d’humours, sans temps mort qui revisite les ficelles du Vaudeville. Rendez-vous ce samedi 16 mars à 19h et comptez entre 7€ et 25€.

Toujours au Théâtre de Longjumeau, retrouvez Gaspard Proust ce samedi 17 mars à 20h. Banquier en Suisse dans une autre vie, Gaspard Proust est aujourd’hui l’une des nouvelles stars du rire en France. Le jeune humoriste a en effet conquis le public et la critique avec son spectacle Gaspard Proust tapine, tout en réjouissant les téléspectateurs de Canal+ dans Salut les terriens, l’émission de Thierry Ardisson. Le regard noir, ironique et décalé qu’il pose sur la société a charmé la France. Il revient donc sur scène en solo avec un nouveau spectacle aussi élégant que cruel. La nouvelle confirmation d’un virtuose. Immanquable ! Comptez entre 35€ et 45€. Et pour ceux qui ne peuvent pas aller à cette représentation pas de panique ! Gaspart Proust sera également sur la scène du Théâtre de Yerres ce vendredi 16 mars à 20h30.

Yerres > Le langage chorégraphique classique du XIXe siècle à aujourd’hui. Incidence Chorégraphique est une compagnie de danseurs de l’Opéra national de Paris qui décident de sortir des murs de l’Opéra pour réaliser leurs propres créations. Que font les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, lorsqu’ils ne se produisent pas à Garnier et Bastille? Ils parcourent le monde en dévoilant leurs propres créations. Incidence Chorégraphique propose depuis quinze ans des programmes éclectiques mêlant la virtuosité et l’élégance des grands extraits du répertoire classique à des œuvres néoclassiques et plus contemporaines. Incidence Chorégraphique propose une soirée éclectique avec les plus beaux extraits de grands ballets classiques du répertoire et ceux des chorégraphes néo-classiques d’aujourd’hui. Rendez-vous ce samedi 17 mars à 20h30 et comptez entre 12€ et 40€. Immanquable !

Corbeil-Essonnes > Le Théâtre de Corbeil-Essonnes ne chômera pas ce week-end. Ainsi, vendredi 16 mars à 20h30, vous pourrez assister à « Humour en Seine ». C’est un projet dédié à l’émergence de l’humour et du stand-up sur le territoire de Corbeil-Essonnes. Fruit d’un partenariat étroit entre la MJC Fernand Léger, le Théâtre de Corbeil-Essonnes et Le Point Virgule, le projet s’articule autour d’actions qui ont pour objectif de valoriser la pratique du stand-up chez les jeunes, favoriser la découverte de jeunes talents et soutenir des artistes en devenir en leur offrant la possibilité d’évoluer artistiquement en se confrontant à des conditions d’accueil professionnelles.

Enfin, c’est le spectacle « Les Faux British » qui sera sur la scène du Théâtre de Corbeil-Essonnes. Imaginez 7 amateurs de romans noirs anglais qui décident de créer un spectacle alors qu’ils ne sont jamais montés sur scène ! Ils ont choisi une pièce inédite, un véritable chef-d’œuvre écrit par Conan Doyle lui-même (enfin, c’est ce qu’ils prétendent !)… L’action se situe fin XIXème dans un superbe manoir, lors d’une soirée de fiançailles, en plein cœur de l’Angleterre. Les festivités vont enfin commencer quand un meurtre est commis. Chacun des invités présents dans le château devient alors… un dangereux suspect. Rendez-vous ce samedi 17 mars à 20h30.

Etampes > Ce dimanche 18 mars à 17h au Théâtre d’Etampes, « Le professeur Rollin se re-rebiffe » ! Répondant aux centaines de milliers de lettres qu’il reçoit chaque jour, le Professeur avait décidé de ne plus se cantonner aux questions loufoques et de se positionner, à doses homéopathiques, sur le terrain sociétal. C’était en novembre 2014. Les attentats de janvier et novembre 2015 n’ont fait que renforcer sa détermination à cultiver conjointement sa traditionnelle fibre poético-farfelue et son désir ardent de réenchanter le monde.

Sorties

Dourdan > Ce week-end, c’est la 152e édition de la Foire Ventôse à Dourdan. Foire commerciale, fête foraine, ferme pédagogique, ateliers… cette édition de la Foire Ventôse promet à nouveau les 16, 17 et 18 mars des découvertes et des temps forts pour toute la famille. Nouveauté 2018 : un dîner dansant sur le thème des Îles est organisé le samedi à 20h.

Breuillet > Du 16 au 18 Mars 2018, des musiciens de talent investissent l’auditorium du Moulin des Muses de Breuillet avec le Festival des jeunes solistes. Le Trio Hélios initie ces trois jours de spectacle. Un trio de musiciens passionnés et engagés dans leur art, composés de Camille Fonteneau au violon, de Raphaël Jouan au violoncelle et d’Alexis Goumel au piano. Epris de musique de chambre depuis leur plus jeune âge, ces trois jeunes musiciens se sont réunis suite à un désir partagé d’explorer l’univers varié du répertoire pour trio avec piano. A ne pas manquer.

Villemoisson-sur-Orge > Ce samedi 17 mars de 15h à 20h30, c’est la 2ème rencontre d’apiculteurs ! Plus d’informations dans notre article.

Orsay > La ville organise sa 3ème édition « Et si on dansait » du 16 au 28 mars. Créé par le service culturel de la Ville d’Orsay et ses partenaires, « Et si on dansait ?  » explore toutes les formes chorégraphiques contemporaines. Associé depuis l’an dernier au Collectif Essonne Danse, le réseau de structures culturelles et professionnelles de la danse, ce festival participe à la valorisation et la promotion de la jeune création chorégraphique. Tout le programme ici.

Evry > L’office de tourisme Seine-Essonne organise une visite de la cathédrale de la Résurrection d’Evry le samedi 17 mars à 9h15. Cette visite permettra de découvrir l’unique cathédrale construite au XXe siècle, dessinée par l’architecte Mario Botta et ouverte depuis 1995. Le tarif est de 8 € par personne. Réservation au 01 64 96 23 97 indispensable.