Un petit point, c’est ce que le RCME est parvenu à ramener du stade Jean Alric d’Aurillac ce vendredi soir pour le compte de la 26e journée de Pro D2. Et si les Massicois pouvaient espérer mieux dans un match pour le moins équilibré, ils auront manqué un peu de constance pour venir à bout d’une bonne équipe d’Aurillac. Sous pression dès les première minutes de jeu, les hommes de Didier Faugeron sont rapidement menés 14–0 après le premier essai de la partie en faveur des Aurillacois (14–0, 21e). Et si les rugbymen du RCME réagissent dans la foulée par un essai de Letoa (14–7, 24e), ces derniers se mettent trop régulièrement à la faute pour espérer recoller au score. Pénalisés par un vent de face tout au long du premier acte, les Massicois accusent un retard de 10 points à la pause (17–7, MT).

Le deuxième essai essonnien inscrit dès le retour des vestiaires par Girard (17–14, 42e) est évidement porteur de gros espoirs pour le RCME, d’autant que le botteur des Bleu et Noir parvient à égaliser, sur pénalité, quelques minutes plus tard (17–17, 47e). Tout va alors se jouer dans les 10 dernières minutes de cette partie, et sur ce nouvel essai aurillacois inscrit après une nouvelle bonne poussée des locaux (24–17, 73e). L’affaire est quasiment pliée, une pénalité in extremis de Girard assurera le point du bonus offensif à des Massicois qui peuvent nourrir de quelques regrets (24–20). Le RCME est 12e avec 9 points d’avance sur Dax, premier relégable.