« Cette mort nous révolte et les circonstances de son accident ne font pas partie des risques liés à la compétition du cyclisme ». Ce sont par ces mots cinglants que débute la pétition qui a été lancé il y a quelques jours, faisant suite au décès du jeune Mathieu Riebel. Cet espoir du cyclisme francilien a trouvé la mort le 20 octobre dernier, alors qu’il participait au tour de Nouvelle-Calédonie. Engagé dans la descente d’un col, le jeune coureur de 20 ans, originaire de Vigneux a alors percuté une ambulance qui circulait en sens inverse. Le jeune homme est mort sur le coup. Une disparition tragique qui pousse aujourd’hui un collectif de personnes à lancer une pétition pour améliorer la sécurité des coureurs en compétition. « Mathieu n’a pas perdu le contrôle de son vélo, il n’a pas manqué un virage, il a heurté un véhicule qui arrivait en sens inverse de la course. Il n’a pas été victime d’une quelconque fatalité, mais d’un manque de moyens et de compétences », commentent les instigateurs de cette pétition. Ainsi, ces derniers souhaitent que la sécurité devienne une priorité pendant les compétitions, « afin de protéger la vie des cyclistes ». « Dès qu’une telle compétition est organisée, il est indispensable que les mesures de sécurité les plus strictes soient assurées et que les autorités et organisateurs doivent absolument savoir qu’ils en prennent la responsabilité ».

Pour signer la pétition, cliquez ici.