Rugby : Joseph « excité » par le potentiel de la jeune équipe du Japon

L’entraîneur du Japon, Jamie Joseph, estime que les Brave Blossoms ont prouvé qu’ils pouvaient défier les meilleures nations lors de la Coupe du monde de rugby 2023, malgré une défaite « décevante » 20-15 contre la France lors du deuxième test de samedi.

Les vainqueurs du Grand Chelem des Six Nations de Fabien Galthie ont terminé la série de tests 2-0 mais ont été poussés à bout au National Stadium de Tokyo par une jeune équipe du Japon qui menait 15-13 à moins de 10 minutes de la fin.

Les hôtes se sont distingués par la présence du jeune demi d’ouverture Lee Seung Sin, 21 ans, qui a dirigé l’attaque japonaise aux côtés du demi de mêlée Naoto Saito, 24 ans.

« Nous sommes une nouvelle équipe et nous sommes vraiment excités par le potentiel de cette équipe », a déclaré Joseph.

L’entraîneur de l’équipe nationale de rugby du Japon Jamie Joseph (C) serre la main du demi d’ouverture Lee Seung Sin après la défaite 20-15 des Brave Blossoms contre la France au Stade National de Tokyo le 9 juillet 2022. (Essonne Info)

« Je pense que le plus grand apprentissage pour nous en tant qu’équipe maintenant est que notre jeu est assez bon, lorsque nous nous préparons correctement. »

Les deux équipes ont commis de nombreuses erreurs en seconde période, mais l’erreur défensive du Japon sur l’essai français à la 71e minute et un cafouillage ultérieur sur la ligne d’essai ont finalement empêché une première victoire contre le triple finaliste de la Coupe du monde.

« Nous avons fait beaucoup d’erreurs, évidemment, en deuxième mi-temps, mais nous avons senti qu’en tant qu’équipe, nous nous sommes mis en position de gagner le test match », a déclaré l’ancien All Black Joseph.

Lire aussi:  L'Angleterre tient bon et remporte la série en Australie

« Je suppose que nous devons regarder le jeu dans ces moments-là, ces petites erreurs, les lancers (de ligne) les knock-ons ».

Ryohei Yamanaka (devant) du Japon marque un essai pendant la première mi-temps d’un test-match de rugby contre la France au Stade national de Tokyo, le 9 juillet 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Bien que ses joueurs soient déçus d’avoir perdu un match « qu’ils méritaient de gagner », Joseph a déclaré que la série de tests a fourni des leçons inestimables.

« Je pense que certains de nos jeunes joueurs, notre numéro 9 (Saito), notre numéro 10 (Lee), ont fait l’expérience de ce type de rugby… ce genre de choses va nous servir à l’avenir », a-t-il déclaré.

Les Brave Blossoms s’attaqueront à nouveau aux Bleus le 20 novembre à Toulouse, lors de ce qui sera probablement leur dernière tournée européenne avant la Coupe du monde organisée par la France.

« La Coupe du Monde se rapproche de nous, (mais) ceci dit, il y a encore beaucoup de temps », a déclaré Joseph à propos du tournoi qui se déroulera en septembre et octobre 2023.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*