730 : c’est le nombre record de kilomètres de bouchons cumulés, enregistrés ce mardi peu avant 19h. La situation provoquée par l’épisode neigeux est inédite dans la région, avec de fortes répercussions en Essonne, qui se poursuivent ce mercredi matin. Les autorités appellent de nouveau à la prudence et à limiter les déplacements.

L’enfer de la 118

Certains axes en Essonne étaient complètement saturés ce mardi soir. A l’image de la N 118, où des centaines d’automobilistes sont restés coincés des heures durant. Selon les autorités, entre 1 500 et 2 000 véhicules étaient bloqués sur la route nationale. Une partie du tronçon (Velizy-Pont de Sèvres) a été coupé dans la soirée, comme l’A86 plus au Nord. Dans la cuvette de Bièvres, des centaines d’automobilistes ont passé la nuit dehors, totalement bloqués sur l’axe. Certains naufragés de la route ont pu être hébergés dans des gymnases, à Velizy, Bièvres ou encore Igny qui a ouvert sa salle des fêtes.

Selon les premiers retours de ce mercredi matin, de nombreux automobilistes se sont trouvés totalement laissés à l’abandon cette nuit. Les autorités n’ont a priori pas pu accéder sur certaines parties de l’axe pour secourir les sinistrés. « Il nous faut à peu près deux heures pour évacuer l’ensemble des automobilistes », commentait alors dans la matinée la préfète de l’Essonne, Josiane Chevalier.

Ecoles ouvertes mercredi, pas de transports scolaires

Après la fermeture des établissements scolaires plus tôt que prévu ce mardi après-midi (lire notre article), les services de l’Education nationale ont annoncé que les écoles habituellement ouvertes, collèges et lycées seront bien ouverts ce mercredi matin.

Les élèves dépendant des transports scolaires devront néanmoins trouver une autre solution qu’à l’accoutumée, puisque la préfecture a annoncé que l’ensemble des compagnies de cars scolaires n’effectueraient aucun ramassage ce mercredi (lire notre article).

Les bus aux dépôts

Ce mardi après-midi, ce sont les différentes compagnies de bus qui ont au fur et à mesure ramené leurs autocars au dépôt. La RATP, la TICE, les DM, la Savac, les lignes Albatrans, les Transdev en Essonne ou encore les bus de la Strav, ont chacun interrompu leur service ce mardi en fin de journée.

Ce mercredi matin, les réseaux ont pris la décision de ne pas faire sortir leurs bus. Un arrêté préfectoral publié à minuit interdit par ailleurs la circulation des bus dans le département jusqu’à 12h ce mercredi. Il est prolongé jusqu’à jeudi 12h, en attendant de nouvelles consignes (lire notre article)

Les Noctilien de la SNCF ont également été supprimés pour la nuit de mardi à mercredi. Les RER connaissent pour leur part de fortes perturbations ce mercredi matin, notamment la ligne B, ainsi que la D.

Gros chamboulement dans les transports en commun

Suite aux chutes de neige, l’ensemble du réseau ferré est impactée par ces conditions. Sur les RER A, B, C, D et E, le trafic est fortement ralenti, voire interrompu par endroits. C’est notamment le cas sur le RER D entre Juvisy et Corbeil-Essonnes, via Evry-Courcouronnes. Un train serait tombé en panne à la gare d’Evry Bras de Fer. Un retour à la normal est attendu vers 10h. D’une manière générale, la SNCF conseille à ses usagers de reporter au maximum leurs déplacements.

C’est la pagaille sur le réseau RER, mais aussi au niveau de l’aéroport d’Orly. 230 personnes ont passé la nuit dans l’aéroport selon les autorités compétentes. Les équipes du groupe ADP, qui gère les aéroports parisiens, ont passé une bonne partie de la nuit à déneiger les pistes et dégivré les avions.

Le campus d’Orsay fermé mercredi

La direction de l’université Paris-Sud l’a annoncé ce mardi soir : les accès au campus d’Orsay/Bures sont fermés ce mercredi matin, et celui-ci sera donc à l’arrêt. Aucun cours ne sera dispensé au sein des différents départements de l’université. Les Cars d’Orsay indiquent ainsi que les lignes 6 et 7 sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre, vu l’état des voiries sur le campus.

En Essonne comme ici à Saintry-sur-Seine, les axes secondaires sont enneigés (JL/EI)

En Essonne comme ici à Saintry-sur-Seine, les axes secondaires sont enneigés (JL/EI)