Voilà plusieurs semaines que les blocs opératoires des hôpitaux d’Orsay et Longjumeau fonctionnaient au ralenti. La raison ? Des modifications dans l’amplitude horaire des agents, infirmiers anesthésistes (IADES) et infirmiers de bloc opératoire (IBODES). Les gardes de 24h devaient être remplacées par des plages de 12h pour ces personnels, ayant pour conséquences de profonds changements dans l’organisation de leur travail et leur vie personnelle (lire notre article – abonnés).

Les agents en grève ont finalement trouvé un accord avec leur direction, et le fonctionnement normal des blocs a pu reprendre en fin de semaine dernière. « On s’est mis d’accord sur un protocole, que tout le monde sorte la tête haute de ce conflit », rapporte Philippe Larquier, délégué syndical Sud-Santé au sein de l’hôpital de Longjumeau. Les agents ont ainsi accepté les nouvelles amplitudes horaires, « en prenant en compte un calcul des heures supplémentaires, car avec les 12h, les agents viendront plus souvent ».

De plus, selon le représentant syndical, les agents des blocs « ont obtenu un vrai regard sur le planning » et un comité de suivi sera chargé de contrôler la mise en oeuvre des nouveaux horaires. « Un protocole d’accord a été conclu ce jour sur les derniers points restant en discussion, qui concernaient notamment les modalités de transition avant la mise en place de la nouvelle organisation » confirme de son côté la direction du Groupe hospitalier nord-Essonne (GHNE), qui englobe les hôpitaux d’Orsay, Longumeau et Juvisy. L’établissement qui tient d’ailleurs à présenter « ses excuses à tous les patients qui ont eu à subir les désagréments de ce mouvement social ».

Autre mouvement à attendre concernant les hôpitaux : la poursuite de la mobilisation contre le projet d’hôpital unique et la fermeture programmée des trois hôpitaux actuels. Samedi prochain, le collectif de défense des hôpitaux organise une nouvelle manifestation pour demander un moratoire sur les projets de la direction du GHNE. Un cortège partira le matin de l’hôpital de Longjumeau pour rejoindre la mairie.