Arsenal prend cinq points d’avance après le doublé de Martin Odegaard sur les Wolves

Arsenal a envoyé un avertissement de titre après le double de Martin Odegaard qui leur a donné cinq points d’avance en tête de la Premier League.

Le capitaine a inscrit un doublé en seconde période pour une victoire 2-0 sur les Wolves et a montré à Manchester City que sa couronne était menacée.

L’équipe de Mikel Arteta est un véritable prétendant à la victoire, ce qui lui permet de creuser l’écart avec les champions en titre.

Ils ont profité de la défaite 2-1 de City contre Brentford pour démontrer leur solidité et leur capacité à trouver la magie quand il le faut.

Les Wolves seront derniers à Noël, mais ils ont tenu bon pendant de longues périodes et il y a des raisons d’être positif avec l’arrivée imminente de Julen Lopetegui.

Le président Jeff Shi a qualifié la recherche du remplaçant de Bruno Lage de douloureuse après que Lopetegui ait initialement rejeté le club et que Michael Beale ait fait volte-face pour rester à QPR.

Présenté aux supporters locaux avant le match, Lopetegui a été acclamé lors d’un tour du terrain, six ans après la première tentative de nomination des Wolves.

L’attente a été longue et on attend de l’ancien manager de l’Espagne et du Real Madrid qu’il fasse des miracles pour éviter la descente, mais il aura les mêmes problèmes que le gardien Steve Davis et Lage.

Lopetegui aura besoin de renforts en janvier – surtout un attaquant – pour que les Wolves puissent prolonger leur séjour en première division pour une sixième saison.

Il aura au moins été encouragé par la résilience des hôtes, malgré la défaite, qui sera désespérément nécessaire dans une lutte contre la relégation.

Lire aussi:  L'Inde remporte la série de T20 contre les Antilles en Floride.

Arteta n’a pas de tels problèmes et son équipe sera en tête à Noël, ce que même le plus optimiste des Gunners n’aurait pas prédit.

La défaite surprise de City leur a donné l’occasion de prendre le commandement en tête mais ils ont d’abord été frustrés par des Wolves déterminés.

Gabriel Jesus marquait mais était hors-jeu et José Sa détournait en catastrophe un centre dévié de Bukayo Saka.

Arsenal perdait Granit Xhaka, contraint de sortir au bout de 15 minutes pour se faire soigner, et le remplaçait par Fabio Vieira.

Les Gunners dominaient le ballon mais les Wolves rappelaient aux visiteurs qu’ils étaient menaçants lorsque Goncalo Guedes tirait au-dessus après une pause rapide.

Malgré sa domination territoriale, Arsenal avait du mal à se créer des ouvertures franches, ce qui était tout à l’honneur de l’organisation des Wolves.

Mikel Arteta, manager d'Arsenal, applaudit les fans après la victoire de leur équipe. Getty.

Davis, avant son dernier match à la tête de l’équipe, a ouvertement admis avoir encouragé son équipe à utiliser les arts sombres pour tirer le meilleur parti d’un match et ils ont réussi à étouffer le flux.

Mais une course de Saka créait une occasion pour Jesus et, avec un soupçon de hors-jeu, l’attaquant frappait la barre à dix minutes de la fin de la mi-temps.

L’international brésilien, qui n’avait pas marqué de but lors de ses dix derniers matches, gâchait ensuite une ouverture prometteuse en reprenant de volée un centre de Ben White.

Même si le match restait serré, les locaux étaient toujours dans la course et William Saliba leur offrait une occasion en or juste avant la pause.

Lire aussi:  La famille Glazer envisage de vendre sa participation dans Manchester United - rapports

La passe en retrait du défenseur était lue par Guedes, qui avait une course libre vers le but, mais Gabriel venait à la rescousse pour détourner son tir à côté.

Mais s’il y avait des frustrations croissantes à Arsenal, elles disparaissaient 10 minutes après la pause lorsque Odegaard ouvrait le score.

C’était la première fois que les visiteurs se faufilaient derrière les Wolves et, lorsqu’un bon ballon de Jesus donnait à Vieira de l’espace dans la surface, son centre était repris par Odegaard.

A partir de là, les Gunners étaient à l’aise et Odegaard ajoutait un deuxième but à 15 minutes de la fin.

Dexter Lembikisa perdait le ballon au profit de Gabriel Martinelli qui centrait pour Oleksandr Zinchenko. La balle tombait sur Martinelli qui était repoussé par Sa mais Odegaard contrôlait le rebond et envoyait le ballon dans la lucarne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*