Construire ensemble des propositions afin de repenser notre système politique et écrire l’ébauche d’une nouvelle constitution, tel est l’objectif que s’est donnée l’association Les Lucioles du doc, en faisant participer au sein de leurs ateliers, lycéens, salariés et détenus.

L’association a, en effet, convié divers membres de la société civile à leurs ateliers, autour de questions comme : « Comment faire en sorte que les institutions soient plus représentatives de la population ? De quelle manière le pouvoir des citoyens à l’échelle locale pourrait-il être renforcé ? »

Ces ateliers qui ont été filmés par les participants, et par l’association, ont pour but de produire un film qui retracera ainsi tout le processus de dialogue et de réflexion des conviés. Ceux-ci posent donc la question de l’émergence d’une conscience sur la société, et de ce qui pourrait être autrement au sein de celle-ci, notamment grâce à une ébauche de constitution élaborée par les citoyens.

Selon l’association, relayé par le journal Bastamag, les prévenus se sont par ailleurs plutôt bien prêtés au jeu, en se montrant plus vindicatifs que les lycéens sur des sujets comme la représentativité des parlementaires. Il ne faut pas attendre que « le changement se fasse tout seul » selon leurs dires.

Afin de financer la post production cinématographique de leur œuvre, l’association a eu recours à un système de crowdfunding, ou autrement dit de financement participatif, via la plateforme Helloasso. Il reste actuellement 6 jours pour permettre aux Lucioles de compléter leur objectif. Si le projet vous intéresse…

Plus de renseignements sur le site de l’association ou sur la plateforme de crowdfunding.