Le concours « Code ton lycée », lancé par la Région Ile-de-France qui finance en partie le projet, concerne directement les élèves des lycées participants. Ils doivent imaginer eux-mêmes une application qui répond à l’une des trois thématiques imposées que sont le fait de dynamiser la vie du lycée, d’apprendre autrement et de se mobiliser pour de grandes causes. Six établissements essonniens ont décidé de relever le défi sur la plateforme Monlycée.net le 30 novembre dernier.

Depuis le 8 janvier, et ce, jusqu’au 31 janvier, des « mini-hackathons » (ateliers de création-conception) sont organisés dans chaque lycée participant. Ces ateliers ont pour but de sélectionner l’application que les lycéens présenteront aux membres du jury. Après une mise en ligne de ces dernières sur le réseau Monlycée.net du 5 au 9 février, la communauté éducative sélectionnera parmi les 28 projets d’application les cinq meilleurs du 12 au 20 février. Le verdict sera enfin connu entre le 12 et 25 mars, à la clé trois prix pour les trois meilleures applications. Le lycée vainqueur aura le privilège de voir son application développée par les équipes professionnelles de Simplon.co et Open Digital Education. Enfin, les trois premières équipes gagneront des pass pour le festival Solidays.

Les lycées essonniens en compétition sont : Fustel de Coulanges (Massy), Léonard de Vinci (Saint-Michel-Sur-Orge), Jean Isoard (Montgeron), Blaise Pascal (Orsay), Maurice Eliot (Epinay-sous-Sénart) et Jean-Pierre Timbaud (Brétigny-sur-Orge).

Article rédigé en collaboration avec Manon Garcia.