L’Essonne accueillera t-elle d’ici 2017 le grand stade de la Fédération Française de Rugby (FFR) ? Neuf sites, dont trois essonniens, ont déposé leurs candidatures.

La Fédération française de rugby (FFR), dont le siège est à Marcoussis, a dévoilé lundi les sites candidats pour recevoir son futur grand stade national. Sur les neuf dossiers, huit sont situés en Ile-de-France, dont trois en Essonne.

  • Brétigny-sur-Orge et le Pléssis-Pâté (Essonne)
  • Massy (Essonne)
  • Ris-Orangis et Bondoufle (Essonne)
  • Achères (Yvelines)
  • Carrières-sur-Seine (Yvelines)
  • Montereau-sur-Jard (Seine-et-Marne)
  • Sevran (Seine-Saint-Denis)
  • Thiais et Orly (Val-de-Marne)
  • Sens (Yonne)

Du côté essonnien, Massy est dotée de sa gare TGV et de son club, le RCME qui a frôlé la montée en pro D2. Dans les rangs également, le site de l’ancien hippodrome de Bondoufle-Ris-Orangis, qui offre de bonnes infrastructures routières. Enfin, la base aérienne de Brétigny, qui commence à libérer les lieux à partir de l’année prochaine, offre sur le territoire du Plessis-Paté énormément de place pour accueillir le futur grand stade. Deux ou trois sites seront pré-sélectionnés en septembre dans l’attente du choix définitif du Comité directeur de la FFR, prévu en juin 2012.