Marlène Schiappa a répondu à l’invitation de la municipalité d’Evry, lancée à travers les réseaux sociaux, de venir conclure une matinée de travail des agents municipaux sur l’égalité femmes-hommes. Dans le cadre du Tour de France de l’égalité, des rencontres et débats sont organisés sur tout le territoire national, et la ministre a choisi de prendre part à certains événements locaux.

C’était le cas ce mardi à Evry, avec une matinée de travail à destination des employés de la ville qu’est venue conclure Marlène Schiappa. Des groupes de travail, composés de salariés municipaux des différents services de la collectivité a permis aux agents d’échanger sur leurs pratiques professionnelles et leur perception des questions d’égalité.

Des associations comme FIA-ISM ou encore Génération 2 ont exposé leurs actions en vue de résorber les violences faites aux femmes et promouvoir l’égalité. Des représentants des institutions ont également pris la parole pour évoquer une lutte contre les violences « qui commence dès la première gifle » sont les mots du procureur d’Evry. Le patron de la police nationale en Essonne a lui indiqué que les violences conjugales augmentaient « moins qu’ailleurs » dans les environs, et insisté sur la nécessité de faire des « signalements » lorsque les violences apparaissent.

La ministre Marlène Schiappa a ensuite bouclé les débats, en liant « les deux sujets que sont l’égalité et la lutte contre les violences ». « Huit femmes sur dix ont peur quand elles sortent la nuit » a rappelé la ministre, pour illustrer les priorités émises par son gouvernement sur le sujet de l’égalité femmes-hommes. Sans toutefois rentrer dans les détails en terme budgétaire de la mobilisation pour cette « grande cause nationale ».

Prochaine étape du tour de France de l’égalité en Essonne ce jeudi à Ormoy-la-Rivière (salle polyvalente) de 18h à 21h, pour un atelier débat sur les femmes en milieu rural. En présence de la sous-préfète d’Etampes