C’était un match à ne surtout pas perdre pour les rugbymen massicois. En recevant Carcassonne dans son antre, les Essonniens pouvaient prendre leurs distances sur un concurrent direct pour le maintien. Largement victorieux lors du match aller hors de leurs bases, les joueurs du RCME s’attendaient néanmoins à un match compliqué au regard notamment de l’état de la pelouse. Le RCME a en effet beaucoup souffert dans cette partie, mais est parvenu à obtenir l’essentiel, la victoire.

Le début de partie des Essonniens laissait pourtant présager une soirée des plus radieuses. Une première mêlée bien négociée au milieu de terrain permet à Dumas de s’échapper pour inscrire le premier essai de cette rencontre après seulement 3 minutes de jeu (7–0). Dans ce début de match, c’est pourtant Carcassonne qui se montre le plus entreprenant. Les visiteurs campent littéralement dans le camp de Massicois visiblement pas encore bien rentrés dans leur match, à l’image notamment de cette pénalité totalement manquée de Girard (16e). Ce n’est qu’après un peu plus de 20 minutes de jeu, que le RCME propose, enfin, quelque chose. Le bon coup de pied en touche de Girard met la pression sur des visiteurs qui finissent par commettre la faute. L’arrière massicois ne se fait alors pas prier pour inscrire sa première pénalité (10–0, 24e).

Une défense solide

Ça y est Massy va mieux, les hommes de Didier Faugeron prennent peu à peu le jeu à leur compte et manquent de peu de passer un nouvel essai à leur adversaire du soir (32e). On assiste néanmoins à pas mal d’imprécisions, le rythme de la rencontre en pâtissant énormément. Brouillon en attaque malgré de bonnes intentions, Carcassonne réussi finalement à ouvrir son compteur juste avant la pause sur une pénalité de Bosch (10–3, 38e). Le numéro 10 carcassonnais manque cependant l’occasion de ramener son équipe à 4 points dès le retour des vestiaires. Massy tente alors de repartir de l’avant, nouvelle bonne touche trouvée par Girard, et nouvelle pénalité obtenue par Massy. Girard s’en charge, 13–3 pour le RCME, très opportuniste (47e). Et alors que l’on pense voir Massy emballer cette partie, le jeu reste surtout cantonné au milieu de terrain. C’est même Carcassonne qui, après de longues minutes de néant, tente de nouveau de mettre la pression (56e).

Si Massy ne rompt pas, les Essonniens ne montrent clairement rien dans ce second acte. Le RCME est totalement acculé dans son camp et joue avec le feu dans cette partie alors que Renaud ramène son équipe à 7 points (13–6, 67e). Quelques minutes plus tard, et après une nouvelle grosse phase de possession de Carcassonne, Bosch met encore un peu plus la pression sur Massy (13–9, 70e ). Le public massicois peste sans cesse contre l’arbitre de la rencontre, mais se sont bien les hommes de Didier Faugeron qui déjouent.

Dans leur moitié de terrain tout au long de la seconde période, les Essonniens vont tout de même réussir à tenir. La pression carcassonnaise pendant 5  minutes après la sirène n’aura pas suffit aux visiteurs pour s’imposer, Massy renoue donc avec la victoire après deux défaites consécutives (13–9). « Elle fait du bien. Elle était importante, elle repousse un concurrent direct », se satisfait l’entraîneur massicois. « On gagne ce match dans un domaine qui nous est propre, la défense. On a les occasions en première période. On passe dans l’en-but et on se fait chiper le ballon », regrette-t-il, avouant que le manque de puissance de son équipe en cette période hivernale pèse énormément. « En fin de match, il faut défendre sans faire de faute. Mais c’est un de nos points forts. On est bien disciplinés. C’est important ». 11e, Massy aura fort à faire pour terminer l’année 2017 sur une bonne note. Les Massicois se déplaceront à Mont-de-Marsan, actuel 2e du classement, le 22 décembre prochain.