C’est un score sans appel. Ce dimanche 3 décembre, la liste intitulée ‘Unis pour Boutigny’ n’a laissé que peu de chances à ses adversaires du jour. En effet, suite à la présentation d’un possible projet immobilier sur le terrain Siriex, 17 des 23 conseillers municipaux ont choisi de démissionner, entraînant ainsi de nouvelles élections municipales partielles. Outre cette liste composée d’anciens membres de la majorité, les équipes du maire sortant, Daniel Denibas, et celle de l’opposant Pierre Gérard étaient aussi dans les starting blocks.

Et c’est finalement la liste conduite par Patricia Bergdolt qui est ressortie vainqueur de ce scrutin. Cette dernière a obtenu 524 voix, contre 292 pour le maire sortant et 125 pour l’élu d’opposition Pierre Gérard. « Nous ne nous attendions pas à l’emporter dès le premier tour, confie Matthieu Delcambre, le directeur de campagne de Patricia Bergdolt et nouvel élu de la commune. Nous sommes surpris, mais pas déboussolés. Cela nous confère une certaine légitimité ». Par ce résultat, la liste victorieuse truste ainsi 19 des 23 sièges du conseil municipal. Trois autres vont à la liste de Daniel Denibas et Pierre Gérard sauve pour sa part un siège. Le nouvel exécutif de Boutigny sera installé ce dimanche à 11h lors d’une séance de conseil municipal.