Wout van Aert remporte la 8e étape du Tour de France et Tadej Pogacar conserve son maillot jaune

Le coureur belge Wout van Aert a remporté au sprint la 8e étape du Tour de France, samedi à Lausanne, tandis que le champion en titre Tadej Pogacar conserve le maillot jaune du leader.

Van Aert, de l’équipe Jumbo-Visma, s’est imposé sur une pente tardive devant le favori australien Michael Matthews, le slovène Pogacar terminant en troisième position.

Il s’agit d’une deuxième victoire d’étape pour van Aert, qui a également terminé trois fois deuxième lors des étapes d’ouverture au Danemark, et qui augmente son avance au classement des points du sprint.

Pogacar a également pris un bonus de quatre secondes pour sa troisième place et augmente son avance sur Jonas Vingegaard en tête du classement général.

« Avant le Tour, nous avions marqué les étapes de Longwy et de Lausanne pour moi », a déclaré Van Aert.

« Je suis très heureux, très fier de terminer le travail de l’équipe. La montée n’était pas trop longue. Dans les parties les plus raides, j’étais à la limite mais je savais que les 200-300 derniers mètres étaient plus plats. »

Le peloton a quitté Dole dans le Jura sous un nuage samedi matin après que le Français Geoffrey Bouchard de l’équipe AG2R et le Norvégien Vegard Stake Laengen de l’équipe UAE Emirates de Pogacar aient été contrôlés positifs au Covid et aient été retirés.

« C’est une grosse frayeur, deux coureurs infectés, mais cette pandémie est là et nous ne pouvons pas prendre le risque de rouler malade », a admis Pogacar.

« Nous faisons des tests tous les deux ou trois jours. Hier, nous étions tous négatifs mais Vegard a eu mal à la gorge pendant la nuit et il était positif ce matin. »

Lire aussi:  Smriti Mandhana mène l'Inde à une victoire confortable sur le Pakistan aux Jeux du Commonwealth.

Les fans du bord de la route ont encouragé le peloton tout au long du chemin vers la frontière suisse où ils ont eu un aperçu de ce qui les attend avec les montagnes alpines qui se profilent à l’horizon.

Une chute précoce a surpris Pogacar et le troisième Geraint Thomas, tandis que le grimpeur français Thibaut Pinot a non seulement chuté deux fois mais a également pris une claque sur le nez lorsqu’un distributeur de sacs de nourriture en bord de route s’est trompé.

Le Danois Magnus Cort Nielsen de l’équipe EF participera à la 9ème étape dans le maillot à pois, tandis que Tom Pidcock de l’équipe Ineos portera le maillot blanc des moins de 26 ans, bien qu’il soit deuxième derrière Pogacar.

Dimanche, l’étape 9 va d’Aigle à Chatel le Portes du Soleil, une station alpine à la frontière franco-suisse, avec plus de 40 km de montée sur l’itinéraire de 192 km.

Le sommet du Col de la Croix culmine à 1 778 m, tandis qu’un défi de 15 km à 6 % de pente sur le Pas de Morgins attend les jambes fatiguées avant que le Tour ne rentre en France pour les 10 derniers kilomètres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*