Un Québécois est accusé de meurtre trois ans après une collision frontale mortelle sur une autoroute

MONTRÉAL – Selon la police provinciale du Québec, un homme a été accusé de meurtre au deuxième degré après qu’une collision frontale sur l’autoroute a tué un autre homme il y a plus de trois ans.

Jano Vincent, 33 ans, a été arrêté à son domicile de St-Polycarpe, au Québec, mercredi.

L’accident mortel est survenu le 6 octobre 2019 sur l’autoroute 50 près de Grenville-sur-la-Rouge, dans la région des Laurentides de la province.

La police affirme que Vincent était l’un des conducteurs impliqués dans la collision et qu’il aurait effectué une manœuvre qui a entraîné la mort d’un homme de 59 ans de Mirabel, au Québec.

L’accusé devait comparaître au palais de justice de St-Jérôme, au Québec, à environ 60 kilomètres au nord de Montréal.

Au moment de l’accident, la police provinciale a déclaré qu’une camionnette circulant en direction de l’est avait quitté sa voie et percuté un véhicule récréatif peu avant 13 heures, un dimanche.

L’homme de Mirabel qui conduisait le véhicule récréatif a été déclaré mort à l’hôpital tandis que l’autre conducteur a dû être dégagé du camion dans un état critique.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 10 novembre 2022.

Lire aussi:  La récolte de cette année pourrait être menacée par les lacunes de la chaîne d'approvisionnement du Canada
A propos de Fleury 3776 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*