Les Alouettes mettent leur  » caractère en jeu  » pour la finale de l’Est contre les Argonauts

MONTRÉAL – Après avoir remporté la demi-finale de la division Est, les Alouettes de Montréal se préparent à leur plus grand match.

Les Alouettes se rendront à Toronto pour le choc de la finale de la division Est contre les Argonauts, dimanche, avec la puce à l’oreille après une victoire de 28-17 sur Hamilton la semaine dernière.

À deux victoires d’une coupe Grey, l’équipe est motivée par le fait qu’elle était dans les profondeurs du classement de la LCF au début de la saison.

« Shoot, tout le monde connaît l’histoire de cette année », a déclaré le quarterback Trevor Harris. « Commencer 2-6, un nouveau coach principal, de nouveaux coordinateurs des deux côtés du football, une franchise différente au poste de quarterback, vous avez des trucs du groupe de propriétaires.

« Il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées et la capacité de cette équipe à surmonter l’adversité et à être là où nous sommes maintenant, je pense que cela en dit long sur le caractère que Danny Maciocia (entraîneur principal et manager général) a mis dans ce vestiaire. Donc, pour moi, il s’agit de mettre notre caractère en jeu cette semaine. »

Les Alouettes ont progressé de façon constante pour terminer à la deuxième place de la division Est (9-9) et obtenir une place en finale de division.

Harris croit que Montréal peut élever son jeu encore plus haut.

« Je ne sais pas si nous avons encore joué un match complet de 60 minutes », a déclaré Harris. « En fin de compte, c’est une équipe de football professionnelle de l’autre côté. Si vous faites la moindre erreur, vous allez en payer le prix. C’est du football professionnel de haut niveau, donc si vous faites une petite erreur, ils vont vous punir. »

Lire aussi:  Des plongeurs de la police retrouvent le corps d'un bébé québécois disparu dans une rivière depuis l'accident de voiture de vendredi dernier

Maciocia, qui a pris le poste d’entraîneur-chef après que Khari Jones ait été congédié quatre matchs après le début de la saison, a connu toutes les facettes des séries éliminatoires au cours de sa carrière d’entraîneur-chef de la LCF.

L’homme de 55 ans voit l’avantage pour les Argos d’avoir une semaine d’exemption au premier tour, mais aussi l’avantage pour son équipe de s’appuyer sur l’un de ses meilleurs matchs de la saison en demi-finale Est.

Le quart-arrière des Alouettes de Montréal Trevor Harris (7) célèbre avec ses coéquipiers après avoir battu les Tiger-Cats de Hamilton en demi-finale de l'Est de la LCF à Montréal, le dimanche 6 novembre 2022. Les Alouettes se rendront à Toronto pour le choc de la finale de l'Est de dimanche contre les Argonauts avec une puce sur les épaules après une victoire de 28-17 sur Hamilton la semaine dernière.

« La Coupe Grey que j’ai gagnée en 2005 (alors que j’étais entraîneur-chef d’Edmonton), nous avons terminé troisième et nous avions trois matchs sur la route », a déclaré Maciocia. « Quand vous vous sentez bien dans votre peau, vous voulez jouer chaque semaine.

« Il y a un certain rythme, il y a une certaine continuité, et il y a un report. Cela dépend donc de l’équipe de football, du leadership, des vétérans que vous avez dans le vestiaire, de l’adhésion et ensuite vous devez juste faire quelques jeux. »

Le coordinateur défensif Noel Thorpe a déclaré qu’il y a des avantages et des inconvénients à jouer un match de demi-finale et à se rendre dans le stade du leader de la division pour la finale.

« Parfois, même dans cette ligue, les courtes semaines ne vous laissent pas le temps de penser à trop de choses », a déclaré Thorpe. « Cela vous met au défi de vous concentrer et je pense que c’est ce qui nous est arrivé lors du dernier match et c’est la même chose pour nous cette semaine.

« L’autre chose, c’est qu’il s’agit de notre troisième match sur quatre contre eux, donc il y a beaucoup de familiarité. Et c’était la même chose avec Hamilton. De ce point de vue, nous connaissons ces gars-là, ils nous connaissent et nous allons sortir et faire ce que nous faisons. »

Lire aussi:  Un dangereux champignon a été détecté dans un hôpital de la région de Montréal, selon les autorités sanitaires.

Pour le joueur de ligne défensive Almondo Sewell, l’expérience des vétérans « compte beaucoup ».

Le champion de la Coupe Grey 2015 avec Edmonton a partagé son expérience de vétéran avec le groupe plus jeune et inexpérimenté, afin de se préparer pour la finale.

« Vous dites aux jeunes gars, et Dieu merci, nous avons un groupe de très bons jeunes gars ici, ils sont prêts à écouter », a déclaré Sewell. « Même les gars qui sont là depuis quelques années et qui n’ont jamais été là avant, ils écoutent toujours. Ils sont juste comme : ‘Vous savez quoi, vous avez raison, parce que si nous perdons, nous rentrons à la maison’.

« Je découvre que jouer la finale de l’Est est beaucoup plus difficile que de participer à une Coupe Grey, parce qu’au moins dans la Coupe Grey, vous connaissez l’enjeu. Vous gagnez, vous gagnez la bague. Mais dans la finale de l’Est, on est peut-être un peu moins physique. … Vous devez y aller à fond et y arriver. »

Lorsqu’on lui a demandé si les Alouettes avaient atteint leur apogée au bon moment, Maciocia a répondu que son équipe devait « atteindre son apogée entre une heure et quatre heures » dimanche après-midi.

« Vous savez, nous n’avons pas besoin d’être la meilleure équipe tout au long du dimanche. Nous devons juste être la meilleure équipe entre une heure et quatre heures. Donc, si nous pouvons atteindre le sommet entre un et quatre, je me sens assez bien sur nos chances, mais j’aime où nous sommes en ce qui concerne l’équipe de football. »

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 10 novembre 2022.

A propos de Fleury 3694 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*