Le Québec va embaucher davantage d’infirmières pour remédier à la surpopulation dans le Nord après la mort de 10 nourrissons

MONTRÉAL – Les responsables de la santé dans le nord du Québec affirment qu’ils prennent des mesures pour embaucher davantage d’infirmières et de personnel inuit après qu’un rapport du coroner publié le mois dernier ait établi un lien entre le décès de 10 nourrissons dans la région et le surpeuplement.

Le conseil régional de la santé a déclaré aujourd’hui qu’une campagne de recrutement est en cours afin d’embaucher davantage d’infirmières pour vacciner les enfants contre les maladies et offrir des services préventifs aux communautés inuites du Nunavik.

L’agence de santé dit qu’elle essaie également d’embaucher du personnel inuit qui comprend les besoins des résidents et qui peut parler l’inuktitut.

Dans son rapport, la coroner québécoise Geneviève Thériault a demandé aux gouvernements provincial et fédéral d’investir les ressources nécessaires pour offrir rapidement des logements sociaux sécuritaires aux familles de la région du Nord du Québec.

Le ministère des Relations intergouvernementales et du Nord canadien a déclaré dans un courriel qu’en 2022, il avait prévu un budget de 845 millions de dollars sur cinq ans pour le logement des Autochtones.

Le secrétariat aux relations avec les Premières nations et les Inuits du Québec dit qu’il ne fera pas de commentaires avant d’avoir lu le rapport du coroner.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 10 novembre 2022.

Ce reportage a été réalisé avec l’aide financière de la bourse d’information Meta et Canadian Press.

Lire aussi:  Jean Lapointe, chanteur, acteur et sénateur canadien à la retraite, meurt à 86 ans
A propos de Fleury 3694 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*