Il devait faire partie du groupe de 14, le second groupe prévu pour affronter une équipe bis de la Nouvelle Zélande ce 14 novembre à Lyon, mais après les forfaits combinés de Félix Lambey et de Fulgence Ouedraogo, Guy Novès a finalement décidé de faire appel à lui. L’ancien massicois, Sekou Macalou, désormais troisième ligne du stade français, est en équipe de France de Rugby. Dans un groupe de 32 joueurs, le mastodonte de 22 ans va côtoyer ce qui fait de mieux dans le paysage du rugby français. Sous les feux des projecteurs depuis son départ du RCME en 2015, Sekou Macalou aura, pourquoi pas, la possibilité d’honorer sa toute première sélection avec les Bleus, face aux incontestables All Blacks le 11 novembre prochain. Un baptême du feu attendu pour celui à qui on prédit déjà une énorme carrière. Lui qui vient tout juste de signer son premier contrat pro, confirme une fois de plus le talent de la formation massicoise qui compte pas moins de 3 joueurs dans cette liste de Guy Novès.

Le Clermontois Judicaël Cancoriet a d’ailleurs fait très fort en s’immisçant d’entrée dans cette liste de 32. Lui aussi parti de Massy en 2015 pour rejoindre le centre de la France, le troisième ligne de 21 ans enchaîne les bonnes performances en Top 14. Champion de France et finaliste de la Coupe d’Europe l’an passé avec son club, l’ancien massicois s’est posté comme l’une des révélations du championnat. S’il profite de nombreuses blessures, sa convocation chez les grands n’est pas non plus une surprise, reste à savoir si, comme son ancien compère, il aura le plaisir d’honorer sa toute première sélection. Les deux stars en devenir seront alors accompagnés par un ancien de la maison massicoise, à savoir, Mathieu Bastareaud, alors que Yacouba Camara est lui forfait.