Ça y est, le voile est levé concernant l’identité des protagonistes qui se disputeront la mairie d’Etampes les 12 et 19 novembre prochains. En 2014, quatre listes s’étaient présentées aux suffrages des Etampois. Cette année, le duel que nous vous annoncions dans nos éditions il y a quelques jours aura bel et bien lieu. Toutefois, à l’inverse de ce que Franck Marlin affirmait dans nos colonnes, le député-maire sortant ne sera pas tête de liste. Le leadership revient ainsi à son bras droit, déjà président de la communauté d’agglomération de l’Etampois et premier adjoint à Etampes, Jean-Pierre Colombani. Ce dernier a déjà suppléé Franck Marlin à quelques reprises en présidant de nombreuses séances du conseil municipal. Bien qu’il ne soit pas tête de liste, le député-maire sortant figure cependant en bonne position sur la liste intitulée « Unis pour Etampes », puisqu’il apparaît au troisième rang. Une liste sur laquelle figure bien l’ancien maire de Saint-Hilaire Stéphane Pradot. Démissionnaire il y a peu de ses mandats dans cette commune voisine d’Etampes, ce dernier est placé en septième position sur la liste.

Face à la liste sortante, le challenger se nomme Mathieu Hillaire. Déjà candidat en 2014, celui qui a le soutien de la France insoumise a également reçu l’appui du Parti communiste pour cette élection. Son chef de file locale, François Jousset occupe ainsi la troisième place sur cette liste baptisée « Etampes en commun ». Il sera en outre accompagné d’Aline Garnier, éducatrice, comme numéro 2.