Léonce veut changer les mentalités. Du moins celles de la communauté d’Évry, c’est son rêve et il a commencé à le réaliser à travers son entreprise Evry-city. Il a commencé comme tout le monde, en colonie de vacances avec un marqueur et un haut de vêtement basique. Le jeune Évryen, dessinait déjà sur des T-shirts pour ses amis de colos juste pour rigoler. Entrepreneur depuis quelques années à peine, Léonce vient de franchir une nouvelle étape dans sa vie, commercialiser ses T-shirts « de quartiers ». Il a décidé de se montrer, de s’exposer et rassembler les acteurs de sa ville « Evry c’est une ville a pépite, il faut valoriser le travail local ».

Léonce s’amuse avec ses logos, il les crée, les imagine et en fait un concept original. Pour les quartiers d’Evry, c’était facile. Ancien animateur et habitant d’Evry depuis 97, il a grandi avec ces enfants devenus aujourd’hui adolescents ou jeunes adultes. « J’ai créé des logos par quartier pour que les gens arrivent à s’y retrouver. » Plusieurs quartiers connus d’Evry ont été détournés par le graphiste, pour le quartier des Pyramides, un logo de type pyramidal a été imaginé, pour le quartier des Epinettes, Léonce l’a écrit en deux fois pour faire un jeu de mots « Les épi nettes, place de la commune ». Son inspiration c’est la rue, «  je visualise, en général je suis dans l’inventivité ».

Trois T-shirt commercialisés pour la marque Evry-city par son fondateur Léonce.

Trois T-shirt commercialisés pour la marque Evry-city par son fondateur Léonce.

Inspiré par les quartiers américains

Grâce à cette idée de T-shirts de quartiers, il a voulu rassembler les auto-entrepreneurs et commerçants d’Evry pour créer une grande communauté. L’objectif de Léonce ? S’entraider. « Autant donner de la force à une personne que l’on connaît, un proche, que de donner une force à une multinationale, qui n’en a pas forcément besoin. » Léonce a donc créé un système de fidélisation en regroupant le maximum d’acteurs de sa ville, ainsi, il soutient leur entrepreneuriat et dynamise l’activité du commerçant et entrepreneur. La carte de fidélité Evry-city a donc été inventée. Parmi les partenaires, Beny’s hot dog, un Food truck, Coup de pouce, une retoucheriez, ou encore Le corner, un barber Shop.

Ils viennent tous d’Évry et ont chacun un projet, Léonce a juste décidé de les rassembler. « L’idée c’est vraiment de créer une communauté, quand tu vois les villes américaines de 15 000 habitants, ils aiment leurs villes, ça se voit qu’il y a une cohésion. Je trouve qu’il n’y a plus trop cette mentalité en France, il manque ce petit côté entraide. » explique Léonce. Pour cela, il est parti à la rencontre d’entrepreneurs et commerçants d’Evry afin de les convaincre de son projet Evry-city. Les rapports humains sont très importants pour Léonce, « C’est pour se soutenir, se serrer les coudes, il faut prendre du recul et avoir des rapports humains, ça sera ma part de contribution à l’échelle locale. » 

« J’estime que je connais ma ville »

L’aspect local est important pour lui, il ainsi a commencé à vendre ses T-shirts de main à main. Léonce a parcouru plusieurs quartiers d’Évry avec des cartons pour montrer ses œuvres, petit à petit il a fait sa place. Pour se développer encore, une boutique en ligne a été lancée il y a deux mois. Tout se passe sur internet aujourd’hui, les jeunes notamment se digitalisent de plus en plus. Ce projet, Léonce l’a monté tout seul avec le soutien de ses amis et ses proches. Autodidacte et aventurier, il a su manier sa communication, son marketing et son réseau. Ses amis et ses collègues ont également joué un rôle majeur dans la réalisation de son projet. Ils ont été les premiers testeurs de sa marque. « Je cherche une personne qui a la même objectivité que moi, un ami peut être très proche mais ne pas forcément comprendre ma vision des choses. Néanmoins, mes amis et mes proches soutiennent mon projet. J’ai besoin d’avoir des critiques, pour savoir si c’est bien, je travaille avec des personnes neutres pour pouvoir bien faire. »

T-shirt qui désigne le quartier Bois-sauvage à Évry.

T-shirt qui désigne le quartier Bois-sauvage à Évry.

Le jeune graphiste Léonce, est parti avec une idée de colonie de vacances pour construire un véritable projet. Son projet n’est d’ailleurs pas seulement de vendre des T-shirts, mais d’après lui, « d’améliorer la vie des gens au quotidien, par une mentalité, une entraide, mettre en valeur le côté humain, on est tous interconnectés et on avance ensemble. ».

La boutique en ligne Evry-city.

[Le Rencard] Nelson Carvalho, un Castelvirois démocratise la mode écolo