Et dire que Massy tenait presque sa première victoire cette saison. C’est un match aux nombreux points positifs que les handballeurs massicois ont délivré ce mercredi soir sur le parquet d’Ivry lors de la 5e journée de Lidl Starligue. Armés de son premier point, obtenu face à Cesson la semaine dernière, le MEHB arrivait avec une confiance en légère progression pour ce deuxième derby de la saison. Plus qu’un simple derby, cette rencontre opposait deux adversaires directs pour le maintien. Autant dire que la marge d’erreur était infime pour chacune des deux équipes. Sous cette pression du résultat, aucune équipe n’est parvenu à faire la différence, ou du moins, à la garder jusqu’au coup de sifflet final.

Devant leur public du stade Delaune, se sont d’abord les Ivryens qui ont mené la danse, menant même 8–5 après 15 minutes de jeu. Mais grâce notamment à Walczak, pivot massicois exclu après 3 minutes de jeu face à Cesson, le MEHB n’a pas tardé bien longtemps avant d’inverser la tendance. A la pause, les hommes de Tarik Hayatoune mènent de 3 buts (12–15, MT), et la pression observée en fin de premier acte va encore plus s’accentuer dès le début du second. Emmené par un Walczak intenable et un Sall bien en jambes, Massy comptera même jusqu’à 5 buts d’avance après seulement 36 minutes de jeu. Mais dans ce match qui semblait incontestablement sourire aux Essonniens, le vent va de nouveau tourner  dans les 10 dernières minutes de la partie, pour finalement trouver le parfait équilibre. « Il y a toujours un peu de regrets. A un moment de la partie on était à +5. Il faut qu’on apprenne en tant que nouvelle équipe dans ce championnat, mais aussi en tant que nouvelle équipe à cause des nombreux changements, à tuer les matchs », analyse le coach essonnien. « Mais si on en vient à parler de ça, c’est positif. C’est qu’on est bien dans le match, et qu’on peut s’imposer ».

La fin de match est tendue, Massy rate la balle de la victoire, et c’est finalement sur le score de 24–24 que les deux équipes concluent cette rencontre disputée. Un résultat qui n’arrange pas grand monde, mais qui permet aux Massicois d’obtenir leur deuxième point de la saison, et de rester sur deux matchs sans défaite avant de recevoir Toulouse et Vladimir Perisic la semaine prochaine. « Je suis très satisfait au niveau du contenu. C’est un bon point de pris et on a encore une grosse marge de progression », poursuit Tarik Hayatoune. « Tout le monde est en train de prendre conscience qu’on ne lançait pas des paroles en l’air et qu’on est capables de se maintenir. Maintenant il va falloir bien préparer Toulouse », conclut-il alors que son équipe se classe désormais à la 11e place devant notamment Tremblay et Chambéry, toujours avares de point cette saison.