Concerts

Massy > La saison de l’Opéra de Massy reprend ce week-end et elle démarre fort. Ce samedi 7 octobre à 20h et ce dimanche 8 octobre à 16h, l’Orchestre de l’Opéra de Massy et David Kadouch, brillant pianiste, joueront « L’Oiseau de Feu ». Cette composition fût la première commande de Diaghilev à Stravinski et marque le début d’une collaboration qui sera l’une des plus grandes étapes de la musique du XXe siècle. Le compositeur ouvre la voie à des sonorités nouvelles, servant la narration fantastique de ce conte russe. Laissez vous transporter par la beauté de ce concert unique. Comptez entre 17€ et 28€.

A Paul B, c’est un tout autre style de musique que vous attend. Retrouvez ce vendredi 6 octobre à 20h30, Dr Feelgood. Ce groupe originaire de Canvey Island en Grande Bretagne innove en proposant un retour aux fondamentaux du rock’n’roll avec une pincée de blues. Les quatre Feelgood actuels détiennent le record de longévité dans le groupe ce qui leur donne une vraie légitimité pour rallumer la flamme des pères fondateurs : de parfaits gentlemen capables sur scène de nous faire oublier nos soucis d’arthrite et de réveiller les morts. En première partie, retrouvez les Shaggy Dogs, dignes héritiers du pub rock. Comptez entre 13€ et 18€. A ne pas manquer !

Palaiseau > Ce vendredi 6 octobre à 21h, rendez-vous au Caveau Jazz de l’Espace Salvador Allende pour un concert exceptionnel. Leïla Martial montera sur la scène pour vous faire découvrir son univers musical. Entre exploration électronique, utilisation des voix sous toutes ses formes et les diverses associations de timbres, on découvre la synthèse des multiples facettes de Leïla Martial. Après le succès de son premier album Dance Floor, la jeune artiste présente Baabel, en leader d’un trio et nous embarque dans un monde poétique et animalier où tous les genres se croisent. Comptez entre 11€ et 15€.

Brétigny-sur-Orge > Ce samedi 7 octobre à 20h30, rendez-vous au Rack’Am pour découvrir The Sunvizors ! Plus d’informations dans notre article et la rédaction vous fait même gagner des places ! Foncez !

Ris-Orangis > Ce vendredi 6 octobre à 20h, Le Plan accueille Vitaa en concert. Après avoir vendu plus d’un million d’albums en 10 ans de carrière, elle a sorti son 5ème album « J4M ». Une artiste française devenu incontournable ces dernières années. EN première partie, retrouvez Louka. Artiste talentueux venu du sud de a France, il compose aussi bien du folk & soul que de la pop urbaine. Comptez entre 10€ et 18€.

Enfin, ce samedi 7 octobre, assistez au concert de Ping Machine. Pas moins de quinze musiciens de la nouvelle scène jazz constituent ce groupe. À la formation jazz et classique de son metteur en musique s’ajoute un amour du rock et de l’expérimentation qui vaut à l’ensemble enthousiasme et nombreuses récompenses. Une expérience jazz audacieuse et passionnante, qui fait vivre sur scène ses palpitantes recherches sur album. En première partie, découvrez Laura Perrudin, chanteuse et musicienne d’origine bretonne. Elle a eu l’idée d’intégrer sa harpe chromatique électrique dans des compositions jazz où elle mélange pop et électro. Immanquable. Comptez entre 5€ et 14€.

Spectacles

Angerville > Pour vous détendre et profiter du week-end, quoi de mieux qu’une pièce de théâtre. Ce vendredi 6 octobre à 20h30, à la salle polyvalente Guy Bonin, venez assister à la pièce « Ma belle-mère et moi, 9 mois après ». Le pitch ? Julien, présentateur télé et Zoé, sa femme attendent un heureux événement. Une jolie petite fille est sur le point de voir le jour. Si la joie et le bonheur comblent les parents, la nouvelle doit rester secrète. En effet, la ménagère de moins de 50 ans ne verrait pas d’un bon oeil son présentateur chouchou, devenir l’homme d’une seule femme et les audiences seraient catastrophiques. Solange, la détestable belle-mère, sur le point d’accoucher de Yoann, va une nouvelle fois trouver là le moyen de faire chanter son beau-fils. Bon moment garanti ! Comptez 20€.

Etampes > Venez assister à la comédie de Xavier Martel : « Une bonne bière ». Après s’être perdus de vue pendant plusieurs années, quatre frères et soeur aux trajectoires et caractères très différents se retrouvent dans leur maison d’enfance pour organiser les obsèques de celui qui leur faisait office de père. Puisqu’ils n’ont pas vraiment de tristesse à partager, autant se réunir joyeusement autour de cette bonne bière et se raconter leurs vies, avec la complicité et l’animosité propres aux fratries. « Une bonne bière » est une comédie qui aborde sans concession les thèmes universels de la vie, la mort, la famille, et la pratique du vélo en milieu rural. Rendez-vous ce dimanche 8 octobre à 20h30 et comptez 20€.

Marcoussis > Ce samedi 7 octobre à 20h30, à la salle Jean-Montaru, découvrez  » Six pieds sous terre ». La compagnie Lapsus vous invitent dans leur univers de cirque. Les corps valdinguent, les massues volent, le monocycle zigzague, les torgnoles se perdent et les œufs craquent. A ne pas manquer ! Comptez entre 7€ et 12€.

Morsang-sur-Orge > Pour l’ouverture de sa saison, le Théâtre de l’Arlequin vous invite au sa pièce de théâtre « Tartuffe » ce dimanche 8 octobre à 17h. Tartuffe s’est introduit dans la maison, sous couvert de bonté, d’un dieu à sa façon. Il règne désormais sur une famille où deux camps s’opposent farouchement: les pour et les contre… Comme dans un film policier, la situation est grave, tendue, pleine de rebondissements. Une des pièce les plus célèbres et incontournables de Molière. Comptez entre 2€ et 10€.

Longjumeau > Ce samedi 7 octobre à 20h, le théâtre de Longjumeau accueillera le Jamel Comedy Club ! La troupe vous offrira un nouvel éventail d’artistes qui surprennent par leur énergie et leur univers différents. Un moment de pur bonheur et de rire à ne pas manquer ! Comptez entre 25€ et 35€.

Yerres > Michael Gregorio présentera son nouveau spectacle au Théâtre de Yerres ce samedi 7 octobre à 20h30. Dix ans déjà que l’étoile montante du rire collectionne les succès. Entouré de son équipe, Michaël Gregorio revient avec un show haut en prouesses vocales. Il réinterprète les meilleurs moments de ses trois premiers spectacles, avec une scénographie innovante, des sketches inédits, de nouvelles voix et pleins d’autres surprises. Une bonne soirée en perspective. Comptez entre 60€ et 70€.

Corbeil-Essonnes > Teatro Delusio joue avec les infinies facettes de l’univers du théâtre. Ce vendredi 6 octobre à 20h30, découvrez cette œuvre est menée à la baguette par trois régisseurs plateau extrêmement attachants. Ils articulent les entrées et sorties d’un orchestre symphonique, de grandes danseuses étoile, de cantatrices… un gang de personnages défile sous leurs yeux attentifs, amusés ou éberlués. Plongé dans un univers poétique où l’inventivité, la magie, l’humour et la fantaisie servent l’intensité dramatique, le spectateur suit ces personnages au sens du rythme et du comique parfaits. Immanquable.

Sénart > La compagnie Akoreacro sera sur les planches du Théâtre de Sénart ce week-end. Entre musique et acrobatie dans un rythme effréné et festif, cinq musiciens et six acrobates vous impressionneront. Un piano se transforme en bolide, un violoncelliste en dresseur burlesque, un numéro de jonglage en duel de slam, un archet en baguette magique. Le spectacle « Klaxon » vous en mettra plein les yeux. Trois représentations sont au programme : vendredi 6 octobre à 20h30, samedi 7 octobre à 18h et dimanche 8 octobre à 16h.

Sorties

Draveil > Ce dimanche 8 octobre de 10h à 17h30, l’association PAKAP organise une journée pour les enfants mais aussi pour les grands. Au programme ? Des spectacles, des jeux, des lectures, de la peinture, des chansons, des rencontres, des dédicaces et une invitée exceptionnelle : Marion Arbona, illustratrice pour enfants. L’association Pakap vous invite à son 6ème Kapday, un festival à destination des enfants de 0 à 18 ans et même plus. Rendre-vous au café Cultures de Draveil.

Sénart > Cet automne, prenez l’air à la forêt de Sénart ! En partenariat avec la Maison de l’environnement de la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine, l’Office national des forêts organise une visite ce samedi 7 octobre de 10h à 12h. Cette visite aura pour thème : Comment est gérée la forêt de Sénart ? Une occasion de connaitre les coulisses de cette vaste espace vert. Rendez-vous au Carrefour du Chêne d’Antin. Renseignements et inscriptions au 06 14 66 56 46.

Lardy > Ce samedi 7 octobre de 14h à 18h et ce dimanche 8 octobre de 11h à 19h, rendez-vous à Lardy pour un évènement exceptionnel. Pour la troisième fois, les artistes et artisans d’art larziacois vous ouvrent leurs portes pour vous montrer leur travail et celui de leurs amis. Prenez le temps d’une promenade en famille, à pied ou à vélo, pour découvrir, près de chez vous, les artistes que vous ne connaissiez peut-être pas. Découvrez aussi un collectif de graffeurs qui réalisera en direct ses oeuvres sur un transformateur près du Centre de Secours. A ne pas manquer.

Verrières-le-Buisson > Le marché d’artisanat d’art est de retour à Verrières-le-Buisson. Pour cette seconde édition, ce sont une trentaine d’artisans qui vous invitent à découvrir leurs créations, bijoux, vitraux, textiles, accessoires, céramiques, maroquinerie, meubles et objets. Les fêtes de fin d’année sont encore loin mais faites-vous plaisir en venant déambuler dans les rues du centre-ville ce samedi 7 octobre de 10h à 18h.

Grigny > Ce samedi 7 octobre à 13h30, l’Office de Tourisme Seine-Essonne organise une visite du vieux village de Grigny. Passez par la Ferme Neuve du village assis sur un flanc de coteau et découvrez l’histoire de Sydney Bechet, célèbre Jazzman. Comptez entre 6€ et 7€. Renseignements et réservations obligatoires au 01 64 96 23 97 ou à info@tourisme-seine-essonne.fr.

Expositions

Evry > Jusqu’au 20 octobre, rendez-vous au Théâtre de l’Agora pour une exposition hors du commun: «  Femme Plurielle travaux singuliers ». Pour cette deuxième saison, c’est Franck Senaud, artiste-peintre d’Évry, qui propose la première exposition de l’année. C’est en photos et dessins qu’il mettra en lumière 45 femmes du territoire sur leur lieu de travail. Garagiste, architecte, cadre, agent administratif, juge, pilote ou encore peintre, en quoi être une femme diffère dans le monde du travail ? Est-ce un atout ou un fardeau ? Quel sens a leur métier ? Quel sens donnent-elles à ce travail singulier ? Immanquable.