Cérémonie particulière, ce dimanche à la cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien. Une procession arpente les rues d’Evry-centre, sous une légère pluie. En direction du monument symbolique de la ville-préfecture, et alors que les clochent sonnent, le cortège de prêtres avance lentement, saluant les fidèles. Ceux-ci sont réunis au long du parcours, à l’intérieur de l’édifice ou bien sous l’écran géant installé pour l’occasion à proximité.

Sous l’oeil de l’ancien évêque Guy Herbulot (1978–2000), de son prédécesseur Michel Dubost et de nombreuses personnalités politiques et de l’Etat, Monseigneur Michel Pansard a été intronisé nouvel évêque du diocèse d’Evry Corbeil-Essonnes, regroupant quasiment toute l’Essonne administrative. Le nouveau représentant de la hiérarchie catholique dans le département officiait précédemment au sein de la cathédrale de Chartres (lire notre article).

Michel Dubost, évêque d'Evry durant 17 ans, a dit ses adieux à l'Essonne et passera sa retraite dans une paroisse parisienne

Michel Dubost, évêque d’Evry durant 17 ans, a dit ses adieux à l’Essonne et passera sa retraite dans une paroisse parisienne (JM/EI)

Quant à Michel Dubost, qui a prononcé un discours à la messe d’accueil de Michel Pansard, il a reçu de multiples hommages lors de ce jour un peu spécial. A 75 ans, celui qui a officié 17 ans à la tête du diocèse, reste évêque émérite, et s’en va passer sa retraite à Paris. « L’archevêque de Paris m’a nommé dans une paroisse, Saint-Pierre de Chaillot » livre ainsi Michel Dubost, se réjouissant déjà de pouvoir à nouveau sortir, voir sa famille et amis : « la vie d’évêque m’a coupé un peu de tout ça, j’espère aller plus au théâtre, au cinéma » évoque ainsi cet ancien directeur de revue spécialisée dans le 7ème art.

Il restera comme l’homme du dialogue inter-religieux, ayant approfondi les liens de l’église catholique avec les autres religions présentes sur le territoire, et aura mené à bien le chantier de la nouvelle église de Saint-Pierre-du-Perray (lire notre article). Il a également lancé le projet de voir se construire un nouvel édifice religieux sur le Plateau de Saclay, dans la zone du Moulon. « On veut pouvoir être proches des doctorants, de ces étudiants de grandes écoles qui arrivent sur place » indique Michel Dubost, confiant le témoin à Michel Pansard pour la suite de ce dossier, pour lequel « on a l’argent pour commencer ».