Le fonds spéculatif Crypto Galaxy Digital révèle une exposition de 76 800 000 $ à l’effondrement de FTX.

Le gestionnaire d’actifs cryptographiques Galaxy Digital a révélé qu’il avait une exposition de plusieurs dizaines de millions de dollars à la bourse cryptographique en difficulté FTX.

Dans une nouvelle mise à jour financière trimestrielle, Galaxy Digital déclare avoir une exposition d’environ 76,8 millions de dollars en espèces et en actifs numériques à FTX, dont 47,5 millions de dollars qu’elle tente actuellement de retirer.

« Mise à jour de l’exposition à FTX : Le 8 novembre 2022, FTX, une bourse d’actifs numériques sur laquelle la Société détient des liquidités et des actifs numériques, a annoncé qu’elle avait conclu un accord non contraignant avec Binance pour fournir des liquidités.

À la date du présent dépôt, la société en commandite a une exposition d’environ 76,8 millions de dollars en espèces et en actifs numériques à FTX, dont 47,5 millions de dollars sont actuellement dans le processus de retrait.  »

Lors d’une récente conférence téléphonique sur les résultats de l’entreprise, le PDG de Galaxy Digital, Mike Novogratz, déclare que l’accord de principe entre Binance et FTX marque un pivot pour l’industrie de la crypto.

« Il s’agit d’une industrie très jeune et nouvelle et une partie des difficultés de croissance consiste à éliminer les mauvais acteurs, les excès, et à pivoter vers quelque chose qui est plus fiable.

Nous avons eu deux, trois, quatre épisodes au cours des 12 derniers mois qui ont vraiment entamé l’élan de cette base… Galaxy a un rôle à jouer et… [a] un très bon rôle à jouer en tant qu’institution forte, transparente, plus axée sur la gestion des risques. »

Le rapport sur les résultats de Galaxy Digital dévoile également une perte nette globale de 68,1 millions de dollars pour le troisième trimestre 2022. Sur la période de l’année précédente, la firme avait enregistré un gain de 517,9 millions de dollars.

Lire aussi:  Binance pourrait investir plus de 1 000 000 000 $ dans diverses opérations cette année, selon son PDG

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*