Rugby

+ Boum ! La chute est brutale pour le RCME. Auteur d’un début de saison satisfaisant malgré deux défaites en trois matchs, les Massicois se rendaient dans la Nièvre ce vendredi avec l’intention de récupérer les points perdus la semaine passée à domicile. Mais dans ce match comptant pour la 4e journée de Pro D2, rien ne s’est réellement passé comme prévu. Malgré une ouverture du score rapide des Essonniens, ces derniers ont complètement été balayés par des Bourguignons en état de grâce. Menés 6–3 à la mi-temps, les Massicois ont encaissé 4 essais en seconde période sans avoir marqué le moindre point. Score final, 32–3 pour Nevers qui empoche par la même occasion le bonus offensif.

Handball

+ Début de saison quasi parfait pour le MEHB. Pour le premier match officiel de sa nouvelle ère, le Massy handball se déplaçait à Limoges ce vendredi pour le premier tour de la Coupe de la Ligue. Face à un adversaire évoluant en Pro D2, les Massicois partaient largement favoris avant le coup d’envoi. A l’arrivée, pas de mauvaise surprise, les joueurs de Tarik Hayatoune ont su se faire respecter et se sont logiquement qualifiés 34–23, quelques jours avant de recevoir Nantes (le 13 septembre prochain) pour son premier match de Lidl Starligue.

Football

+ Compliqué. C’est le moins que l’on puisse dire pour qualifier le début de saison du FCF 91 Coeur d’Essonne. Après la claque reçue lors du premier match de la saison dans le derby face au Paris FC, les Floriacumoises voulaient laisser meilleure impression sur la pelouse de Montpellier ce dimanche après-midi. Mais face à la puissance offensive montpelliéraine, les joueuses de Nicolas Carric ont été complètement surpassées et ont subit une nouvelle cinglante défaite en s’inclinant 8–0. Une entrée en matière plus que délicate dans l’élite du football féminin.

+ Pas de vainqueur dans le derby essonnien de la 5e journée de championnat de Nationale 2. Sainte-Geneviève-des-Bois recevait le FC Fleury 91 ce samedi après-midi sur sa pelouse du stade Léo Lagrange. Au terme d’un match disputé, les deux équipes n’ont pu se départager et se sont quittés sur le score d’un but partout. Petit coup d’arrêt donc pour des Floriacumois qui comptabilisaient jusqu’ici 4 victoires en 4 matchs. A noter que le point négatif de cette 5e journée est à mettre au crédit de Viry-Chatillon. En déplacement sur le terrain de l’équipe réserve de Reims, les Castelvirois n’ont pu jouer leur deuxième mi-temps, l’arbitre ayant stoppé la rencontre pour bagarre générale alors que deux joueurs de Viry ont été expulsés.

+ Le Paris FC féminines n’a pas raté son entrée à domicile, et s’est imposé 2–1 face à l’OM au terme d’une partie globalement maîtrisée. -> Résumé