Le fondateur de BitMEX, Arthur Hayes, émet un avertissement, disant que le crash du marché de type 2008 fera plus de victimes dans le secteur des crypto-monnaies

Le co-fondateur de BitMEX, Arthur Hayes, pense que les récentes nouvelles concernant FTX pourraient envoyer le Bitcoin (BTC) en dessous de 17 500 $.

Dans une nouvelle tweet, Hayes compare la baisse actuelle du prix des crypto-monnaies au krach boursier de 2008.

« FTX = Lehman. Ce n’était pas le fond. SPX [S&P 500] a atteint 666 en mars 2009. Par conséquent, 17 500 $ BTC sont à risque. Que diriez-vous de ces options de vente maintenant… »

L’ancien PDG de BitMEX a également dit que qu’il a acheté des options de vente de bitcoin à 15 000 $ avec une échéance en mars 2023.

Le bitcoin se négocie à 18 074 $ au moment de la rédaction de cet article. Le premier actif cryptographique en termes de capitalisation boursière a perdu plus de 11 % au cours des dernières 24 heures.

Les actifs cryptographiques ont chuté après l’effondrement stupéfiant, mardi, du jeton FTX (FTT) de la bourse en difficulté.

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a annoncé mardi matin que sa bourse avait l’intention d’acquérir FTX, dans l’attente d’une analyse de diligence raisonnable complète de l’entreprise.

L’effondrement du prix du FTT s’est produit après que des inquiétudes aient été exprimées quant au fait qu’Alameda Research, la branche commerciale de FTX, utilisait fortement le jeton comme garantie pour des prêts.

Hayes n’est pas à l’abri d’une controverse. En mars dernier, l’ancien PDG de BitMEX et son collègue Benjamin Delo ont plaidé coupable d’avoir violé la loi sur le secret bancaire en omettant volontairement d’établir des protocoles de lutte contre le blanchiment d’argent. Un juge a ensuite condamné Hayes à six mois de détention à domicile et à deux ans de probation, et l’ancien PDG a également accepté de payer une amende de 10 millions de dollars.

Lire aussi:  Le fonds spéculatif Crypto Ikigai pris dans l'effondrement de FTX, une grande majorité des actifs totaux de la société est bloquée sur la bourse : Fondateur

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*