Elles ont voulu taper du poing sur la table. Réunies en rencontres nationales ce week-end à Evry, les féministes ont conclu leurs travaux ce dimanche en publiant un appel à « l’égalité maintenant » , en vue du démarrage de la campagne présidentielle à la rentrée prochaine.

Amphithéâtre des rencontres d’été du mouvement féministe à Evry

Pour une première, c’est sans aucun doute un succès. Le pari était osé. Réunir une bonne partie de la mouvance féministe, le temps d’un week-end, et poser de réelles bases de travail pour combattre les inégalités femmes-hommes. Au sortir d’une rencontre qui aura attiré plus de 600 participantes et participants, le mouvement féministe trace une feuille de route en vue des élections présidentielle de 2012. Un manifeste a en effet été publié ce dimanche, dans lequel les féministes préviennent : « Nous n’attendrons pas plus longtemps : l’égalité, c’est maintenant ! »

La rédaction d’Essonne Info était présente sur place, pour rendre compte de la tenue des débats. Tout le week-end, ateliers, séances plénières de travail, mais aussi des moments de détente et de multiples discussions informelles ont permis au mouvement féministe de se structurer. Lors d’une retransmission sur Essonne Info, plusieurs intervenantes ont mis en avant l’actualité du combat pour l’égalité, et le chemin qu’il reste à parcourir pour la cause des femmes.

L’appel d’Evry adopté sous les acclamations

La clôture du week-end a notamment été menée par Carine Favier, présidente du Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF). « Il ne faut pas juste attendre les moments électoraux; construisons un réseau et continuons à travailler ensemble » a t-elle déclaré, pour souligner que cette rencontre nationale ne devrait pas rester sans suite. Comme pour beaucoup de militantes présentes, sa volonté est bien de peser dans le débat des présidentielles, même si « la lutte est longue et continuera au-delà du changement de 2012 » a t-elle ajouté.

La président du MFPF a ainsi précisé que « malgré les avancées législatives, nous vivons des reculs » en terme d’inégalités, et a mis en avant le fait que beaucoup reste à faire en matière de droit des femmes. L’appel soumis aux participants des rencontres a ensuite été bien accueilli, et c’est sous les applaudissements nourris d’un amphithéâtre bondé que lecture en a été faite.

Dix exigences y sont formulées à l’égard des candidates et candidats à la présidentielle, comme la création d’un ministère d’Etat des droits des femmes, que l’égalité professionnelle et salariale devienne une priorité nationale, ou encore que soit accordé le droit d’asile aux victimes de violences sexuelles ou sexistes. « N’envisagez pas de venir devant les citoyen(ne)s et réclamer leurs suffrages sans l’égalité femmes-hommes » a prévenu Caroline de Haas, co fondatrice d’Osez le Féminisme !, en guise d’interpellation publique en conclusion de ces rencontres.

A lire également sur Essonne Info :

L’appel d’Evry à télécharger.

L’égalité c’est maintenant, appel d’Evry, Rencontres d’été du mouvement féministe