Est-ce la fin du feuilleton de l’été ? Après plusieurs jours de polémiques, la piscine du fameux bar de la plage de Janvry vient de rouvrir au public. Les premiers baigneurs ont pu faire trempette en ce début de semaine après plus de dix jours de fermeture. Pour rappel, les services préfectoraux avaient notifié par arrêté préfectoral la fermeture de la piscine installée à proximité de la buvette. Une fermeture due notamment à des manquements aux normes d’hygiène et de sécurité ainsi qu’un manque de qualifications des encadrants. Afin de se rouvrir au plus vite l’espace baignade, la municipalité avait alors choisi de déposer référé suspensif auprès du tribunal administratif de Versailles. Un référé que l’instance a décidé de rejeter le 18 août dernier.

Pour autant, la commune n’a pas baissé les bras. Son maire Christian Schœttl a ainsi posté un message sur les réseaux sociaux afin de recruter un surveillant de baignade. « Au hasard personne ne connaît un maitre-nageur oisif et sympathique ?, lançait-il sur Facebook le 20 août dernier. Cela m’insupporte que les gosses ne puissent pas se baigner ». Bingo ! Quelques heures après ce message, l’édile rapportait avoir trouvé une surveillante de baignade permettant enfin, selon lui, la réouverture de la piscine. « Je considère que nous avons rempli les obligations que vous (Ndlr : les services préfectoraux) nous avez imposé et que la piscine gonflable peut donc à nouveau faire le bonheur des enfants », écrivait-il dans sa réponse à la préfecture. «  Nous avons trouvé notre surveillante de baignade et rouvert la plage ! Pamela Anderson n’a qu’à bien se tenir ! Quant à la préfecture que va-t-elle trouver encore ? », se questionnait ce dernier qui organisera une manifestation le 2 septembre à 17h30, intitulée la République en nage pour dénoncer le poids excessif des normes sur la démocratie locale.

Notre article : sous la pression, la piscine de Janvry ferme