C’est au sein du grand amphithéâtre du bâtiment Maupertuis de l’université d’Evry-Val d’Essonne, que se sont ouvertes les premières rencontres féministes nationales. Accueillies par des responsables politiques locaux et associatifs, quelques 500 féministes ont assisté à la première séance plénière.

Revivez le déroulement de cette séance d’ouverture, avec les interventions d’accueil d’Alain Zozime, administrateur de l’université, qui a mis en avant la dynamique culturelle de son établissement, et son implication dans les sujets de société comme la question féministe.

Vidéo en attente

Maud Olivier, Vice-présidente du Conseil général de l’Essonne chargée de l’égalité et de la lutte contre les discriminations, a tenu à exprimer son soutien au mouvement féministe, se reconnaissant « pleinement » dans ces combats.


C’est ensuite Manuel Valls, hôte des lieux en tant que maire de la ville d’Evry, qui a exprimé sa « solidarité » avec le mouvement féministe.

Enfin, c’est Françoise Brié, de la Fédération Nationale Solidarité Femmes, qui lors d’une intervention très applaudie, a parlé de l’actualité féministe, et la perspective des élections présidentielles de 2012, et de la place que devra prendre les féministes dans les débats sur l’égalité femmes-hommes.