Ils étaient quatre sur la ligne de départ, il n’en reste désormais qu’un : la candidature du site « Paris-Saclay » a convaincu les membres d’ExpoFrance, chargés de piloter la candidature du pays à l’Expo universelle de 2025. Le projet porté par l’Essonne et les Yvelines supplante les sites du Triangle de Gonesse, Val d’Europe et le Canal de l’Ourcq. Si la France est choisie pour organiser l’événement mondial (le pays hôte sera sélectionné en 2018), son ‘Village global’ sera construit sur le Plateau de Saclay, et plus précisément dans le secteur de Corbeville.

« Le site de Paris-Saclay présente de nombreux avantages comme sa concordance avec le thème, son ouverture vers la jeunesse, son potentiel en terme d’héritage architectural et immatériel, et son ouverture à toutes les formes d’innovation, de créativité et d’entreprises » a annoncé le comité Expo France pour justifier son choix. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir dans le 91 : les élus soutiens au projet, à l’agglo, au Département comme à la Région se sont déclarés « fiers » que le Plateau de Saclay soit retenu. Au contraire, certains militants du Plateau restent très sceptiques quant au bienfondé du projet.