L’AMA renvoie le cas de la patineuse artistique russe Valieva au TAS

L’Agence mondiale antidopage a renvoyé le cas de la patineuse artistique russe Kamila Valieva devant le Tribunal arbitral du sport, a déclaré mardi le président de l’AMA, Witold Banka.

Banka avait averti l’Agence antidopage russe le 27 octobre que son cas, lié à un contrôle antidopage raté datant de décembre 2021 et révélé lors des Jeux olympiques d’hiver de Pékin en février dernier, serait porté devant le TAS s’il n’était pas résolu rapidement.

La patineuse artistique du Comité olympique russe Kamila Valieva réagit après son programme libre aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin, le 17 février 2022, au Capital Indoor Stadium à Pékin. (Essonne Info) ==Essonne Info

RUSADA n’a pas révélé si une sanction a été imposée à la patineuse, qui avait 15 ans au moment des jeux, ou d’autres informations connexes, déclarant qu’il s’agit d’une question confidentielle.

« Malgré la mise en demeure de RUSADA de résoudre rapidement l’affaire Kamila Valieva, aucun progrès n’a été fait. Par conséquent, je peux confirmer que l’AMA a maintenant officiellement saisi directement le Tribunal arbitral du sport », a écrit M. Banka sur son compte Twitter.

Valieva a remporté une médaille d’or dans l’épreuve par équipe en tant que membre du Comité olympique russe à Pékin avant que son contrôle antidopage raté ne soit révélé.

Elle a fait appel d’une suspension provisoire et a été autorisée à participer à l’épreuve individuelle féminine mais a terminé quatrième.

La cérémonie de remise des médailles de l’épreuve par équipes, dans laquelle les États-Unis ont provisoirement remporté la médaille d’argent et le Japon le bronze, n’a pas encore eu lieu.

Lire aussi:  Carlos Alcaraz terminera l'année numéro 1 après l'abandon de Rafael Nadal aux ATP Finals.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*