L’entraîneur du Manchester Thunder est très enthousiaste à l’idée de développer le netball aux EAU dans la nouvelle académie d’Abu Dhabi.

À 15 ans, Karen Greig jouait pour l’Angleterre. Elle a rejoint le Manchester Thunder à 21 ans et a réussi l’exploit rare de remporter la Netball Super League en tant que joueuse, entraîneur adjoint et entraîneur principal de la franchise.

L’ancienne internationale anglaise est « super excitée » par son dernier projet de création de la Manchester Thunder Academy à Abu Dhabi, en collaboration avec UAE Netball et Abu Dhabi Sports Council.

« C’est une opportunité excitante pour nous, en tant que franchise, de faire partie du mouvement qui encourage vraiment les filles à faire du sport », a déclaré Greig à l’AFP. Le National lors de la première séance d’entraînement du Thunder sur les courts couverts du NYUAD, lundi.

« Je pense que c’est un moment crucial pour être à Abu Dhabi avec nos filles qui participent à nos masterclasses cette semaine », a déclaré Greig, l’ancien international anglais qui a également été entraîneur des moins de 21 ans et assistant de l’équipe senior.

Le jour de l’ouverture, 60 filles se sont inscrites à la première session des masterclasses d’une semaine au NYUAD.

« Nous avons deux de nos entraîneurs qui ont fait partie de la filière de Manchester. Ils ont fait un travail fantastique dans notre académie et ils étaient vraiment de bons candidats pour venir ici. »

Emily Cowell et Joanne Dempsey sont les deux entraîneurs résidents de l’académie à Abu Dhabi, tandis que Greig fera des allers-retours, lorsque le temps le permettra, au fur et à mesure que l’académie de netball prendra forme.

L’académie s’adresse aux jeunes enfants et aux femmes âgés de 8 à 19 ans. Les séances d’entraînement ont lieu du lundi au vendredi.

Lire aussi:  Emma Raducanu et Naomi Osaka sont éliminées au premier tour de l'US Open.

« Il s’agit de s’assurer que nous sommes vraiment proactifs dans le développement du talent qui est ici et de s’assurer que les niveaux sont au bon endroit, et de s’assurer que les filles sont développées à travers toutes les compétences dont vous avez besoin pour jouer au netball », a déclaré Greig.

« Il faut qu’elles connaissent les bases du lancer, de l’attrapé, de l’équilibre, du contrôle et du jeu de jambes. Et puis comprendre le jeu et les éléments tactiques, et les voir transposer ce qu’elles font à l’entraînement aux matchs. »

Dans le cadre de ce projet, Greig prévoit d’organiser des tournois, en invitant toutes les équipes des Émirats arabes unis et, potentiellement, du monde entier, à venir participer à des compétitions.

« Nous envisageons également d’emmener les filles de l’académie en tournée au Royaume-Uni ou en Australie afin de leur donner le sentiment de faire partie du Manchester Thunder et de les développer », a-t-elle déclaré.

Les UAE Falcons remportent l’or du European Open Challenge netball – en images

C’est également la première fois que le Manchester Thunder effectue une tournée de pré-saison et Greig était ravi que la plupart des membres de l’équipe première soient venus à Abu Dhabi.

« Nous espérons qu’au fur et à mesure de notre croissance, Abu Dhabi deviendra notre deuxième maison », a déclaré Greig.

Selon elle, l’académie sera basée sur des sites à travers Abu Dhabi avec l’objectif d’apporter un élément de performance.

Greig a vu la franchise évoluer pendant 21 ans.

Lire aussi:  Kevin Durant demande un échange aux Brooklyn Nets quelques heures avant le début de la période des agents libres

« Cela a été énorme », dit-elle. « Maintenant, être à Abu Dhabi est une sorte d’étape suivante dans la professionnalisation de la franchise ».

Après être devenues championnes invaincues en 2022, Greig a déclaré que la nouvelle saison, qui commence en février, est une grande année pour elles.

« Nous avons une nouvelle équipe et quelques nouveaux visages, et des visages qui ont été dans nos parcours et notre académie depuis longtemps. Ils sont partis, ont acquis de l’expérience et nous sont revenus.

« Le fait d’être ici à Abu Dhabi pour une pré-saison est crucial pour commencer à reconstruire cette culture en nous et à nous préparer pour ce que nous voulons accomplir en 2023. Nous voulons défendre ce titre et, espérons-le, revenir à la maison avec l’année prochaine.

« Nous voulons nous assurer que nous encourageons les filles émiriennes et expatriées qui participent à notre programme. Nous irons dans les écoles pendant cette visite pour promouvoir le netball auprès des filles. »

Après avoir été joueuse, entraîneur adjoint, entraîneur principal et directeur du netball, Greig a souligné son amour de la compétition, de la victoire et du netball.

« Un autre élément clé pour moi est l’environnement sûr dans lequel on joue au netball, les amis que l’on se fait, les compétences et les valeurs que l’on apprend, et c’est l’une des raisons pour lesquelles je suis impliquée dans ce sport depuis si longtemps. C’est l’une des raisons pour lesquelles je pratique ce sport depuis si longtemps. Vous avez l’occasion de voyager dans le monde entier, de visiter des endroits incroyables et de découvrir d’autres cultures. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*