L’Inde se prépare à la demi-finale contre l’Angleterre grâce à la prestation de Suryakumar Yadav.

Suryakumar Yadav a lancé un avertissement à l’Angleterre avec une autre performance extraordinaire au bâton, l’Inde se qualifiant pour la demi-finale de la Coupe du monde T20.

Le batteur en forme a marqué 61 points en seulement 25 balles alors que l’Inde a battu le Zimbabwe par 71 runs au MCG.

Ce résultat a confirmé la première place du Groupe 2 du Super 12s pour l’Inde, ce qui signifie qu’ils affronteront l’Angleterre dans la deuxième demi-finale de jeudi à Adélaïde.

Un jour plus tôt, la Nouvelle-Zélande, première du Groupe 1, jouera contre le Pakistan à Sydney, après que l’équipe asiatique ait obtenu sa qualification à la suite d’une série d’événements extraordinaires dimanche. La finale aura lieu dimanche à Melbourne.

Bien que l’action la plus spectaculaire de la journée se soit déroulée à environ 700 kilomètres de là, à Adélaïde, le MCG était toujours plein à craquer pour le dernier match d’une phase de groupe passionnante.

Le match avait été précédé par la victoire surprenante des Pays-Bas sur l’Afrique du Sud, puis par la victoire du Pakistan sur le Bangladesh pour assurer sa qualification pour la phase suivante.

L’Inde était donc déjà qualifiée au moment où le match a commencé. Pourtant, près de 90 000 supporters sont venus pour se divertir.

KL Rahul a été le premier à le faire. L’ouvreur a poursuivi son retour en forme en frappant trois six dans un demi-centenaire rapide.

Il a été éclipsé par le remarquable blitz de Yadav en fin de match, qui a porté l’Inde à 186 pour cinq après 20 heures de jeu.

Lire aussi:  L'Inde s'impose face à l'Angleterre et remporte la série T20 avec un match d'avance.

Le Zimbabwe avait encore quelque chose à jouer, même si ses chances de se qualifier pour le dernier carré s’étaient depuis longtemps évaporées.

Les Néerlandais les avaient devancés à la quatrième place du groupe grâce à leur victoire contre l’Afrique du Sud. Les quatre premières équipes de chaque groupe sont directement qualifiées pour la Coupe du monde 2024.

Les Zimbabwéens n’ont jamais menacé de remporter la victoire qui leur aurait permis de retrouver cette position. Ils ne sont parvenus qu’à 115 all out en 17,2 overs.

Sikandar Raza, avec 34 sur 24 balles, et Ryan Burl, avec 35 sur 22, ont été les seuls batteurs à montrer une réelle résistance.

Ravichandran Ashwin a été l’un des meilleurs lanceurs indiens avec trois guichets pour 22 sur ses quatre sorties.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*