Après les discussions intervenues mercredi 31 mai entre les représentants syndicaux et le ministère des Transports, les grévistes ont cessé leurs actions permettant le réapprovisionnement des stations.

En ce week-end prolongé de la Pentecôte, peu de difficultés persistent en Essonne. Ainsi, selon la carte interactive pénurie.mon-essence mise à jour dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 juin, le département ne comptait plus de  stations-service présentant une pénurie partielle et 28 stations-service en pénurie totale de carburant. Voici les stations essonniennes encore à sec :

Athis-Mons : Carrefour

Bièvres : BP

Bondoufle : Total EOR GD GGE

Chilly-Mazarin : BP

Corbeil-Essonnes : Total Access (EOR Corbeil Feray)

Dourdan : Total 

Epinay-sur-Orge : Carrefour Market

Evry : Total

Gif-sur-Yvette : BP (Chevry 2) ; BP (Leclerc)

Gometz-lz-Châtel : Intermarché

La Norville : Netto

Limours : Total

Massy : Total ; BP

Mennecy : BP 

Montgeron : BP ; Système U

Morangis : Leclerc

Orsay : Total (relais des Cordiers)

Saint-Germain-lès-Corbeil : Auchan ; Total ; BP RN104 (les deux)

Saint-Michel-sur-Orge : BP

Saintry-sur-Seine : Total

Vigneux : BP

Yerres : Total

Pourquoi une telle situation ?

En grève depuis samedi 27 mai dernier, les conducteurs de camion-citerne de matières dangereuses, comme le gaz et le carburant, qui souhaitent pousser les patrons à entamer des discussions afin d’améliorer leurs conditions de travail. De par les risques de leur métier et de leurs horaires décalés, ils ne veulent plus être considérés comme de simples chauffeurs routiers et réclament notamment un repos hebdomadaire plus important ainsi qu’une revalorisation de leur salaire horaire.

L’an dernier à la même époque, plusieurs raffineries avaient été bloquées par les opposants à la loi Travail, entraînant de grosses difficultés d’approvisionnement.