Lors des journées du patrimoine, le week-end dernier, Préfigurations a lancé la 4ème édition de Villes & Toiles, festival avec lequel Essonne Info est partenaire. Essonnien, profondément engagé sur le territoire, il est l’un des 3 festivals en France à lier Ville et Cinéma. Nous avons choisi de lui consacrer le fil rouge de cette semaine.

Avez-vous déjà entendu parler du Tibet ? En Essonne, nous avons la plus grande pagode d’Europe puisqu’elle se trouve à Evry. Et même s’ils s’en défendent, cette « philosophie » qu’est le bouddhisme est fortement liée au Tibet. Je ne vais pas tenter de délimiter les frontières du Tibet, cas bien plus complexes que l’Europe culturelle, mais vous donner un ordre d’idée.

La superficie du Tibet varie de 1 221 600 km² pour la Région autonome du Tibet à deux millions et demi de kilomètres carré soit cinq fois plus grand que la France pour le « Tibet historique » ou « Grand Tibet ». Tout le monde s’accorde à dire que c’est un pays qui rassemble les plus hautes montages du monde. Pour le nombre d’habitants, même soucis avec une énorme différence selon qu’on regarde les sources du gouvernement chinois (5 020 000 tibétains vivant en Chine en 2000) ou celles du gouvernement tibétain en exil (6 millions). Et c’est sans compté les 2,2 millions d’habitants vivant dans la région autonome du Tibet et les 150 000 en exil en Inde pour la plupart, le gouvernement se trouvant plus précisément à Dharamsala.

Le festival Villes & Toiles propose une soirée sur cette civilisation sous différents angles : musique avec la chanteuse Galoug, éducation avec le projet de création d’école de Tibet School, politique avec la conférence du porte-parole des tibétains en France Thunpten Gyatso (en exil en France) évènements encadrés, comme toujours avec Préfigurations, avec des films et un buffet. Nous aurons donc droit à une dégustation de nourriture et thé tibétains et deux films : un sur la capitale historique Lhassa, pour appréhender l’environnement, et l’autre sur la religion avec un moine qui part à la recherche de la réincarnation de son maitre.

Hasard du calendrier, le même jour à Paris, se tiendra un rassemblement citoyen de 16h-19h sur le parvis des Droits de l’Homme (Métro : Trocadéro), organisé par l’association de la Communauté Tibétaine de France et ses Amis. Le but étant de « dénoncer les traitements inhumains et les oppressions systématiques infligés à l’encontre des opposants tibétains par les autocrates chinois dans le Tibet occupé ».

  • Rendez-vous festival : dimanche 26 septembre au Cine220 (Brétigny sur Orge) à 16h pour la première partie et 20h pour le film de Natan Bartz L’enfant élu / entrée 4€