La 10ème circonscription de l’Essonne comprend cinq communes : Sainte-Geneviève des bois, Morsang-sur-Orge, Saint-Michel-sur-Orge, Fleury-Mérogis, Grigny. Elle compte plus de 111 000 habitants. En juin 2012, Malek Boutih (PS) a été élu député de cette circonscription. Membre du groupe Socialiste, écologiste et républicain à l’Assemblée, il a pris la relève en 2012 d’un autre député socialiste, Julien Dray. Après avoir tenté d’obtenir une investiture En Marche !, celui qui s’est démarqué pendant son mandat par quelques polémiques (de son rapport sur le djihadisme aux propos sur Grigny) finit par s’afficher sous l’étiquette « Majorité présidentielle », tout comme Manuel Valls. Bien qu’il apparaisse, sur le site du PS, comme investi par son ancien parti.

 A Grigny, Mélenchon est venu « en ami, en frère »

 Les candidatures parallèles sèment le trouble chez les électeurs

 Et si trop de gauche tuait la Gauche ?

 Malek Boutih a-t-il toujours l’investiture du PS ?

Le bilan en chiffres*

Malek Boutih (depuis le 20 juin 2012)
Semaines d’activité : 89
Commissions où le député a siégé : membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, et de la commission des affaires culturelles et de l’éducation.
Présences en commissions : 94
Amendements proposés : 15
Proposition de loi écrite : 0
Proposition de loi signée : 45
Questions orales : 6

*D’après les données rendues publiques par www.nosdeputes.fr

Les enjeux du scrutin

De nombreux enjeux sont à suivre pour le prochain ou la prochaine députée. La politique de la ville, tout d’abord, dont beaucoup réclament des aménagements sur le secteur.
Sur le secteur de Grigny, c’est un sujet qui sera certainement au cœur des préoccupations du mandat : la ville prend, depuis quelques temps et notamment depuis l’opération d’intérêt nationale signée, un nouveau visage. Un délégué du gouvernement à la Grande Borne, des travaux de grande ampleur sur le secteur, parachèvent cette nouvelle importance de l’État dans les politiques grignoises. L’éducation, également, devrait être au centre des priorités. Et, de Morsang à Grigny, le logement social est aussi un thème clé de la 10e circonscription.
Enfin, les transports seront aussi un domaine sur lequel devra se pencher le ou la futur(e) député(e). Avec notamment l’arrivée du tram qui va traverser le bas de Morsang, mais aussi les lignes de bus amenées à bouger en vue des nombreux travaux d’aménagement. La sécurité, enfin et l’abandon de certains territoires de la circonscription ne sont pas à oublier pour ce prochain mandat.

10 candidats

Marianne Hardy (UPR)
Lucie Dedi (FN)
Marianne Duranton (UDI/LR)
Malek Boutih (PS)
Valérie Fleury (DLF)
Chantal Duboulay (LO)
Pierre-Alain Raphan (LREM)
Isabelle Catrain (EELV)
Charlotte Girard (FI)
Philippe Rio (PCF)