Située au coeur du département, la 3e circonscription de l’Essonne regroupe 47 communes parmi lesquelles Brétigny-sur-Orge, Arpajon et Dourdan sont les plus peuplées. Avec 136 836 habitants (chiffres 2011) étalés sur 418,54 km2, elle est la deuxième circonscription la plus étendue de l’Essonne.

Après 10 ans passés aux mains de la droite, elle a basculé à gauche en juin 2012, lors de l’élection de Michel Pouzol (PS), candidat au parcours atypique. Ce dernier, âgé aujourd’hui de 54 ans, a été élu avec 52,98% des voix face à la députée sortante Geneviève Colot (LR). Il a notamment fait partie des députés « frondeurs » de la majorité pendant le quinquennat de François Hollande, s’opposant à plusieurs mesures économiques comme loi Travail, mais aussi à des mesures sociétales telles que la déchéance de nationalité.

 Sprotti appelle Méary a retirer sa candidature

Le bilan en chiffres*

Activité de Michel Pouzol durant son mandat (juin 2012-mai 2017) : 141 semaines d’activité sur 48 mois.

Présences en commission : 204. Il siégeait au sein de la Commission des Affaires culturelles et de l’Education.
Amendements proposés : 135
Propositions de loi écrites : 1. Proposition de loi renforçant la protection du secret des sources des journalistes (à consulter en détail ici)
Propositions de loi signées : 67
Questions orales : 4. Il fait partie des 150 députés les moins productifs en la matière (sur 577).

Michel Pouzol était également membre du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques

*D’après les données rendues publiques par www.nosdeputes.fr

Les enjeux

A l’image du département mais surtout du Sud-Essonne qu’elle jouxte, la 3e circonscription est particulièrement concernée par la problématique des transports. Desservie par le RER C, elle a notamment été endeuillée par le déraillement d’un train à Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013. Depuis, les travaux de rénovation et de sécurisation du réseau Transilien se poursuivent, occasionnant tous les ans de nombreuses perturbations.

La thématique de la santé sera également un enjeu majeur de cette campagne des législatives puisque les hôpitaux publics d’Arpajon et de Dourdan, les seuls présents sur la circonscription, ont tous les deux vu une partie de leurs services fermer ces dernières années : la réanimation pour le premier, la maternité pour le second.

Enfin, le développement économique et la création d’emplois seront au centre des années à venir. Plusieurs sites, porteurs d’avenir, continuent en effet de se développer : la zone commerciale d’Avrainville a récemment accueilli la franchise américaine de fast-food Burger King, celle de Maison Neuve à Brétigny verra prochainement l’ouverture d’un multiplex de 10 salles de cinéma. Sans oublier l’ex Base aérienne 217 située à cheval entre Brétigny-sur-Orge et Le Plessis-Pâté. Cette dernière, renommée « La Base », est en pleine mutation, avec l’objectif de devenir le pôle n°1 du Sud-Essonne en terme de loisirs, de commerces mais aussi de réussite industrielle. Deux festivals de musique y sont d’ailleurs déjà programmés pour cet été, avant l’ouverture d’un entrepôt du géant Amazon, prévue fin 2018.

15 candidats

Bernard Sprotti (DVD)
Nicolas Méary (LR-UDI)
Paul-Henri Baure
Stéphanie Léone
Joëlle Venot (LO)
Jean-Claude Sabattier (PCD)
Alain Hauchamp
François Helie (FN)
Virginie Araujo (FI)
Alexiane Fornel-Chaze
Régis Duval (DLF)
Laëtitia Romeiro-Dias (LREM)
Menana Et-Triref (UPR)
Blandine Roy
Michel Pouzol (PS-EELV-PCF)