Avec 813,26 km2 de superficie, la deuxième circonscription de l’Essonne est la plus étendue du département. Forte de 69 communes dont les plus importantes sont Etampes, Mennecy, Ballancourt, Itteville ou encore Milly-la-Forêt, elle regroupe à elle seule près de 130 000 Essonniens.
Depuis 1995, date de sa première élection à l’Assemblée nationale, le député-maire d’Etampes Franck Marlin (Les Républicains), 52 ans, est aux commandes de la circonscription. En juin 2012, lors des dernières élections législatives, il a été réélu au second tour avec 58,98% des voix face Béatrice Pèrié (Parti socialiste).

Les candidats débattent sur l’agriculture

Le bilan en chiffres*

Son activité durant son mandat (juin 2012-mai 2017) : Avec 40 semaines d’activité sur 48 mois, Franck Marlin fait partie des 150 députés les moins actifs (sur 577).

Présences en commission : 39. Il siégeait au sein de la Commission du développement durable et de l’Aménagement du territoire. Il fait partie des 150 députés les moins présents (sur 577), toutes commissions confondues.
Amendements proposés : 13. Il fait partie des 150 députés les moins productifs en la matière (sur 577).
Propositions de loi écrites : 8 (à consulter en détail ici). Il fait partie des 150 députés les plus productifs en la matière (sur 577).
Propositions de loi signées : 197. Il fait partie des 150 députés les plus productifs en la matière (sur 577).
Questions orales à l’Assemblée nationale : 2. Il fait partie des 150 députés les moins productifs en la matière (sur 577).

*D’après les données rendues publiques par www.nosdeputes.fr

Les enjeux

Territoire le plus vaste et rural de l’Essonne, la 2e circonscription concentre plusieurs enjeux liés à ses caractéristiques. Au premier rang desquels l’agriculture et ses évolutions, mais aussi la défense des services publics. Ainsi, les fermetures de bureaux de Poste (voir notre dossier) contre lesquelles le député sortant s’est activement battu, les problèmes de transports en commun sur les RER C et D  et la désertification médicale apparaissent comme les principaux enjeux de la future législature.

Plus récemment, la question de l’eau a également été mise en avant. D’abord par les inondations de mai-juin 2016 qui ont soulevé les problématiques de gestion des crues et de sécurisation des zones potentiellement inondables. Ensuite par la qualité de l’eau contenue dans les nappes phréatiques de certaines zones du Sud-Essonne.

Sur le terrain politique, Franck Marlin pourrait entamer son 5e mandat national consécutif en cas de réélection. Mais, contrairement aux élections précédentes, il devra cette fois-ci choisir entre son siège de député ou ses fonctions de maire d’Etampes. Loi sur le non-cumul des mandats oblige.

11 candidats

Yannick Villardier (DLF)
Francine Bouvard
Valérie Girard (FN)
Alain Chapeau (LO)
Patrick Polverelli (EELV-PS)
Franck Marlin (LR-UDI)
Michèle Kauffer (PCF)
Michaël Goasdoué (FI)
Joyce Oliveira (UPR)
François-Jean Leroy
Daphné Ract-Madoux (LREM)