Fondé mi-mai 2017 par des élus, des syndicalistes*, des associations et des citoyens attachés à la défense des services publics, le Comité de défense du service public de la Poste a pour objectif de favoriser l’information et l’action commune des élus, des postiers et des usagers. 
Après des mois de mobilisations de la part des agents postaux (lire notre article) essonniens mais aussi de certains maires du département (lire notre article), la naissance de ce comité intervient au moment où les réductions d’amplitude horaire et les suppressions de tournées de facteurs se multiplient (voir notre dossier) : « Depuis la privatisation de 2010, le groupe ‘la Poste’ accélère les restructurations, dénoncent ses membres. Les conséquences sont concrètes : bureaux de Poste déjà fermés et de nombreux autres menacés, réduction des horaires d’ouverture, suppression d’emplois, retard de distribution du courrier, files d’attente… »

Fort de ce constat et soucieux de faire bouger les choses en interpellant l’opinion publique, ce comité de défense veut dire « STOP à ces logiques de rentabilité à court terme qui cassent le service postal, ce service de proximité dont nous avons tous besoin ! »
Samedi 20 mai prochain, le comité de défense du service public de la Poste organisera donc son premier événement en appelant les Essonniens à un rassemblement dès 10h30 devant la Poste d’Évry, 7–9 Place des Terrasses de l’Agora. Des prises de paroles y seront notamment organisées. En parallèle, les membres du comité ont demandé à être reçus par la direction régionale de la Poste.

*ADECR 91, CGT-PostiersCNLFGR, FSU, PCF-FDGSUD-PostiersUNPRA