La semaine dernière, nous soufflions la septième bougie de votre journal numérique Essonne Info. L’équipe qui fait tourner au quotidien ce journal, ainsi que sa structuration, ont beaucoup évolué en 7 ans d’existence. Comme vous le savez, nous avons choisi de nous orienter vers un modèle comprenant une participation de nos lecteurs, à travers l’abonnement, pour que cette expérience de média local et indépendant soit pérenne. C’est en misant sur votre confiance que nous pourrons faire vivre à long terme Essonne Info.

C’est dans cette optique, et en mesurant votre exigence d’une information fiable et diverse en Essonne, que nous avons publié nos comptes, afin de vous garantir la transparence de notre fonctionnement, de nos ressources et de nos dépenses (voir notre page spéciale). Pour continuer à construire avec vous la suite de ce média local, nous vous invitons à venir à notre rencontre le samedi 20 mai prochain, lors d’une rencontre-débat que nous organisons autour des enjeux de l’information locale, en Essonne comme ailleurs.

Un après la mise en ligne de la nouvelle version d’Essonne Info, nous vous présenterons où nous en sommes, et répondrons à toutes vos questions. Non profiterons aussi de cette rencontre pour revenir avec vous sur les derniers dossiers publiés sur Essonne Info, ainsi que le traitement du scrutin présidentiel dans nos colonnes.

Puis nous inviterons plusieurs confrères et acteurs des médias locaux à échanger avec nous sur le devenir de la presse départementale, régionale et micro-locale. A l’heure du « buzz » et de la profusion d’informations via les médias sociaux, face à la force de frappe de la presse « institutionnelle » et des multiples outils de communication, et dans un contexte de défiance grandissante envers le travail des journalistes, la presse locale est-elle encore utile aujourd’hui? Que deviendra-t-elle demain?

Venez en discuter avec nos invités et l’équipe d’Essonne Info, le samedi 20 mai de 17h30 à 19h30 au restaurant du Théâtre de l’Agora d’Evry (place des Terrasses de l’Agora). Entrée libre, la rencontre sera suivie d’un pot avec nos lecteurs.