Inside Man : critique de la nouvelle mini-série Netflix des créateurs de Sherlock

Stanley Tucci dans

Le duo de Sherlock Steven Moffat et Paul McGuigan présente sur Netflix le nouveau film en quatre parties « Inside Man » avec Stanley Tucci et David Tennant dans les rôles principaux. Le contenu de ce format rappelle par exemple « The Blacklist ».

Depuis fin septembre, BBC One et désormais Netflix – à partir de novembre avec de la publicité pour 4,99 euros – proposent le film britannique en quatre parties « Inside Man ». Derrière ce format se cachent le co-créateur de Sherlock, Steven Moffat, et le réalisateur Paul McGuigan, qui a également souvent participé à « Sherlock ». Pour les rôles principaux, la star de cinéma Stanley Tucci, connu pour les franchises « Hunger Games » et « Kingsman », ainsi que l’ancien acteur principal de « Doctor Who » David Tennant ont été engagés (d’ailleurs, Moffat a également été impliqué dans ce classique de la série britannique).

La nouvelle série « Inside Man », qui n’a aucun lien avec le film éponyme de Denzel Washington sorti en 2006, rappelle à première vue le plus le polar américain « The Blacklist » – du moins en ce qui concerne l’antihéros de Tucci. Le rôle de pasteur de Tennant ne se laisse pas facilement classer, et c’est donc aussi celui qui est le plus passionnant. Sont également présents dans le casting : Dolly Wells (Dracula), Lydia West (Years and Years), Dylan Baker (The Good Wife), Lyndsey Marshal (Rome), Atkins Estimond (Hightown), Eke Chukwu (How We Met) et Louis Oliver, le fils de Moffat. Pour savoir de quoi parle la nouvelle série de Netflix et pour qui elle vaut la peine, lisez la suite sur Serienjunkies.de. (Bjarne Bock)

Lire aussi:  Andrew Tate : la haine des femmes, le racisme et l'incitation à la haine sont à l'origine du succès de TikTok
A propos de Fleury 3562 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*