TRANSPORT > Vendredi dernier au Génopole d’Evry, la Commission particulière du débat public sur les transports du Grand Paris a tenue une Réunion générale pour informer et débattre sur le projet du Métro Grand Paris. Les élus, responsables associatifs mais aussi tous les habitants étaient invités à se saisir du débat, lors de cette soirée d’échanges.

Après Paris, Versailles, Melun, Saint-Denis, Cergy-Pontoise et Créteil, la Commission particulière du débat public sur les transports du Grand Paris fait escale dans la capitale essonnienne. Pourtant, Evry n’est pas directement concerné par le projet de métro automatique en grand huit (lire notre article) de la Société du Grand Paris. Il est donc ici question de l’importance de la ville au cœur de la Vallée de la Biotechnologie – qui s’étend de Vitry-sur-Seine à Evry – qui devrait être desservie par une gare clé dans la zone aéroportuaire de Paris-Orly.

L’occasion a été donnée aux représentants de la Société du Grand Paris, le maitre d’ouvrage, mais aussi de la SNCF, d’informer les quelques 300 personnes présentes. De nombreux élus du département, de gauche comme de droite étaient présents pour exposer leurs inquiétudes quant à la problématique des transports en Essonne. A l’image d’Olivier Leonhardt, Maire (PS) de Sainte-Geneviève-des-Bois et Président de l’agglomération du Val d’Orge, qui à souhaité parlé au nom des quelques quatre millions de personnes qui sont écartées du projet du Grand Paris – mais aussi du projet de la région, intitulé Arc Express. Au regard des deux projets qui « mobilisent 90 à 95 % des crédits (…), alors que nous sommes ceux qui ont les habitants qui passent en moyenne 2 à 3 heures par jour dans les transports en commun, qui payons la carte orange le plus cher et qui nous retrouvons dans les conditions de transports les plus mauvaises », les responsables du projet de métro automatique du Grand Paris vont au devant de « jacqueries des voyageurs, qui ne vont pas accepter que l’on se moque d’eux ». M. Leonhardt estime que ce projet n’est pas le quotidien de la majorité des usagers en Essonne, pour qui un plan de rénovation du RER (lire notre article) est une des priorités à mettre en place.