Dmitry Bivol se prépare au  » combat le plus difficile de sa carrière  » contre  » Zurdo  » Ramirez à Abu Dhabi

Dmitry Bivol a déclaré qu’il considérait son combat pour le titre mondial contre Gilberto « Zurdo » Ramirez comme le test le plus difficile de sa carrière, alors qu’il tente de conserver sa ceinture WBA des poids légers à Abu Dhabi.

Le Russe invaincu, 20-0 en tant que professionnel, affronte Ramirez, également invaincu, 44-0, en tête d’affiche à l’Etihad Arena samedi soir, lors de l’événement inaugural des « Champion Series » dans la capitale.

Bivol, 31 ans, arrive sur le terrain après sa victoire contre la superstar Saul « Canelo » Alvarez en mai, lorsqu’il s’est imposé par décision unanime pour infliger au Mexicain sa deuxième défaite en 62 combats professionnels.

Pour beaucoup, cette victoire a propulsé Bivol dans le top 10 du classement des hommes livre pour livre de ce sport. Ce week-end, le champion défend pour la dixième fois sa couronne WBA, une ceinture qu’il possède depuis cinq ans.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Abu Dhabi jeudi, Bivol a déclaré : « J’ai vraiment un grand voyage pour obtenir cette ceinture et je ne veux pas la quitter. Je vais me battre pour elle et je veux la garder – et je la veux encore plus.

« Je sens que j’ai quelque chose en moi que je dois réaliser, pour être heureux jusqu’à la fin de ma carrière. »

Bivol, qui est basé à Abu Dhabi depuis cinq semaines, a remercié l’émirat pour son hospitalité et ses installations d’entraînement. Il a déclaré qu’il espérait que le lancement des « Champions Series » – le ministère de la Culture et du Tourisme a annoncé en août un partenariat pluriannuel avec la célèbre société de promotion Matchroom Boxing – contribuerait à faire de la boxe le sport principal dans l’émirat.

Lire aussi:  Messi, Neymar et Mbappé ont l'air affamé à l'entraînement pour le coup d'envoi du PSG - en images

Lorsqu’on lui a demandé si sa motivation était toujours aussi forte après son succès contre Alvarez, Bivol a répondu : « Bien sûr, quand les gens me disent : « Oh, tu as tout réussi », c’est comme s’ils mettaient de l’eau sur mon feu.

« Mais j’essaie de ne penser qu’à mon rêve, de réaliser tout mon potentiel. J’essaie d’avoir faim et d’être en colère à chaque fois et de me concentrer sur l’entraînement, sur mes adversaires.

« J’essaie de penser que ce samedi soir sera le combat le plus difficile de ma carrière. Cela me rend plus concentré sur le combat. »

Ramirez, également âgé de 31 ans, représente le challenger obligatoire numéro 1 de la WBA après cinq victoires en cinq combats – toutes par KO – depuis qu’il est passé chez les poids légers.

Le Mexicain, ancien champion WBO des poids super-moyens, a appelé Bivol depuis un certain temps, et a déclaré que ce week-end offre l’occasion parfaite de réaliser un de ses rêves.

« Je crois vraiment que je peux devenir deux fois champion du monde ce samedi », a déclaré Ramirez. « C’est excitant pour moi, de venir de Mazatlan, au Mexique, et d’être ici à Abu Dhabi. Même temps, je me sens comme à la maison.

« Je me suis entraîné dur pour ce combat, et je vais prendre la ceinture ce samedi, c’est sûr. Quarante-quatre ont essayé, 44 ont échoué. Je suis enthousiaste. J’espère que les gens apprécieront le combat car c’est le type de combat que les fans doivent voir pour la boxe. »

À la question de savoir si la victoire contre Bivol l’élèvera au rang de star de la livre pour la livre, Ramirez a déclaré : « Pour l’instant, je le vois juste comme devenir deux fois champion du monde. Je n’envisage pas de devenir une star. Mon objectif est de devenir deux fois champion du monde, pour éventuellement poursuivre mon héritage et devenir une légende – c’est mon seul objectif.

Lire aussi:  95-0, 91-1 : la fédération sierra-léonaise enquête sur des scores de football "peu pratiques".

« C’est ce que je veux donner à tous les gens, à tous les fans. Et à tous les enfants aussi : de croire en eux. Tout ce que vous voulez faire, vous pouvez le faire. »

Bivol-Ramirez est l’un des trois combats de championnat de samedi soir, avec Jessica McCaskill et Chantelle Cameron qui se disputeront la couronne incontestée des poids super-légers, et Shavkat Rakhimov et Zelfa Barrett qui s’affronteront pour le titre IBF des poids super-plumes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*